topblog Ivoire blogs

28 décembre 2013

Daniel Kablan Duncan aux populations de Sikensi à l’inauguration de la nouvelle préfecture : ‘‘Oublions les rancœurs et les vilains sentiments’’

ducan.gif

Dans le cadre du projet d’assistance post-crise (PAPC) financé par la Banque mondiale, c’est une préfecture des localités de Sikensi, Gueyo et Tiéndiekro totalement réhabilitée et équipée qui a été inaugurée le vendredi 27 décembre 2013. L’évènement qui a réuni ; autorités préfectorales, coutumières et populations de l’Agneby-Tiassa a été l’occasion pour le Premier ministre Daniel Kablan Duncan qui présidait la rencontre, d’exhorter au nom du président de la République Alassane Ouattara, le peuple Abidji à tourner le dos à la vengeance et aux rancœurs pour aller résolument à la réconciliation nationale. «Le PAPC vise à réaffirmer la détermination du président Ouattara à restaurer l’autorité de l’Etat à travers l’amélioration des conditions de travail du corps préfectoral. Je vous appelle à nouveau à la réconciliation nationale. Nous avons besoin de paix et d’unité pour bâtir notre pays. Oublions les rancœurs et les vilains sentiments. Je sais que je peux compter sur vous», a invité le Premier ministre, qui, a salué les partenaires de la Banque mondiale.

Lui succédant, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko, autorité de tutelle du corps préfectoral, a invité les populations, notamment la jeunesse, à changer de mentalité en intégrant des valeurs ; comme le travail et la tolérance. C’est pourquoi, Hamed Bakayoko s’est félicité de la livraison de l’ouvrage qui a permis la réinsertion aux métiers du bâtiment de 52 jeunes ex-combattants et jeunes à risques. «Il y a les préfectures qui ont été réhabilitées grâce à nos amis de la Banque mondiale à qui, je voudrais dire merci. Je voudrais également saluer le Premier ministre pour sa disponibilité. Ce qu’il vous apporte, c’est du concret, ce n’est pas du ‘’woba woba’’ (ndlr : argot ivoirien qui signifie que ce ne sont pas des paroles en l’air). Je voudrais vous dire que c’est le début du commencement. Le pays est en train d’avancer et la Côte d’Ivoire progresse. Aidez-nous à consolider la paix en vous inscrivant dans le travail», a dit le ministre de l’Intérieur. Il a en outre promis de doter le commissariat de police de Sikensi d’un véhicule avant le 15 janvier prochain. François Sahoré, maire de la commune de Sikensi, au nom des populations, a traduit la gratitude de toutes les composantes de la société de la commune aux autorités pour ce don qui à n’en point douter devrait permettre de ramener la sécurité à Sikensi.


L. Barro

L’Intelligent d’Abidjan-28/12/2013

Les commentaires sont fermés.