topblog Ivoire blogs

29 mars 2013

Changement fréquent de ''résidences protégées'' du président du Cojep: Les parents de Charles Blé Goudé: ''Nous n’avons plus de ses nouvelles''

ble goude pensif avec kepi.jpg

S'il est vrai que depuis son arrestation à Tema au Ghana, le 17janvier 2013, le lieu de détention de Charles Blé Goudé, a toujours été couvert de mystère par les autorités ivoiriennes, la difficulté aujourd'hui, pour les parents et les avocats de ce dernier, réside dans le fait qu'il leur est quasiment impossible de localiser son nouveau lieu d’assignation à ''résidence protégée’’.

En clair, depuis plusieurs semaines, le leader des jeunes patriotes, totalement isolé, est désormais coupé de tous contacts extérieurs. «Les premiers jours lorsqu'il a été extradé en Côte d'Ivoire, nous étions deux à être autorisés à lui rendre visite: Sa compagne et moi. Mais aujourd'hui, après les différents articles de journaux concernant les conditions de détention de Charles, les autorités ont décidé qu'il n'ait plus droit aux visites. Ce, après l'avoir plusieurs fois déplacé d'un endroit à l'autre. Après la Riviéra, route de Bingerville où il était gardé, ses geôliers l'ont conduit dans une grande résidence au Plateau puis, chez une haute autorité d'où il a encore été déplacé.

Aujourd'hui, nous ne savons plus où il est, et cela nous inquiète énormément. Depuis longtemps, nous n’avons plus de ses nouvelles et nous avons bien peur pour sa vie… Nous espérons qu’il est encore en vie… Même ses avocats ne peuvent également pas lui rendre visite», a déclaré très meurtri, le frère aîné de l'ancien ministre chargé de la jeunesse de Laurent Gbagbo, dans le gouvernement Aké N'gbo. Puis notre interlocuteur de traduire les craintes de la famille.



Claude DASSE
Source : Soir Info : Dernière Mise à jour : 29/03/2013

Les commentaires sont fermés.