topblog Ivoire blogs

28 mars 2013

OUATTRARA CHERCHE INVESTISSEURS EN AFRIQUE DU SUD: QUI EST ASSEZ NAÏF POUR COURIR INVESTIR DANS UN PAYS DE NON DROIT AUX MAINS D’UNE AUTORITE ILLEGITIME ?

ADO.jpg

Le président que les Sarkozy et autres Hillary Clinton, avec la participation des Coréens de l’ONU, ont imposé à la Côte d’Ivoire serait en Afrique du Sud, au sommet des BRICS à la recherche d’investisseurs. Un autre voyage, un voyage de plus qui fait sourire plus d’un Ivoirien.


Pour cause, le régime de Monsieur Ouattara n’a de cesse de clamer dans la presse à ses ordres que les investisseurs sont de retour depuis que cet homme est arrivé par viol à la tête de l’Etat ivoirien. Il a même déclaré, le président de la communauté internationale, que « l’argent ne circule pas en Côte d’Ivoire parce qu’il (l’argent) travaille » ! Une prouesse du « grand économiste » qu’ont dû applaudir ses séides ! Cela n’empêche que le pays est totalement à terre, rien ne marche normalement, à cause de l’incapacité de ceux que des puissances étrangères ont placés à sa tête. L’insécurité, qui apparaît aujourd’hui comme le trait le plus caractéristique du régime, est soutenue par une (in)justice qui n’a aucun scrupule à vider les prisons de malfrats pour les remplir d’honnêtes gens, pendant que des prisonniers spéciaux, « les pro-Gbagbo » sont embastillés dans le nord. On est certainement en train de vivre les effets de la fameuse « charte du nord » : le Ivoiriens des autres contrées qui ne font pas allégeance au prince venu du Burkina Faso, comme les Baoulé sous la férule de H. Konan Bédié, ne sont bons que pour la prison ou pour la mort, parfois sous la forme génocidaire, à l’image des wê de l’ouest.

Les investisseurs, fussent-ils des aventuriers, ne se précipitent pas dans un pays sans justice où l’insécurité est reine ! Un pays sans démocratie où le régime est une oligarchie ethnocentriste. Il n’est pas possible que le chef actuel de l’Etat ivoirien ignore cette réalité. Même si on  sait maintenant qu’il n’est qu’un médiocre encensé, surévalué, pour flouer le monde et les naïfs Ivoiriens, en complicité avec  une femme qui n’a eu aucun scrupule à abuser d’un vieux président (Houphouêt-Boigny) au soir de sa vie. En tout cas, il a des « conseillers avertis » prêtés par ses maîtres qui ne peuvent pas ne pas le savoir ; ou alors, comme l’attitude de ces gens-là, c’est de prendre les autres pour des idiots, se sont-ils convaincus que les BRICS étant composés de pays hors de leur camp, les dirigeants de ces pays seraient des personnes incapables de savoir qu’on ne court pas investir dans un pays sans droit, sans sécurité, sans justice, sans démocratie. Cela expliquerait pourquoi ces « conseillers » n’envoient pas Monsieur Ouattara vers les investisseurs des pays qui l’ont imposé aux Ivoiriens et le maintiennent contre tout à la tête de l’Etat.

A bien réfléchir, il faut peut-être comprendre que la recherche d’investisseur est tout bonnement une excuse pour « Magellan », pour justifier cette autre ballade onéreuse. Parce que les parrains du président imposé à la Côte d’Ivoire sont connus. Même si M. Sarkozy n’est plus président en France, la France reste la France, alors que « l’ami » Obama est encore à la Maison Blanche. Il n’y a donc pas de quoi courir partout ! Ce voyage a certainement  d’autres raisons que le temps finira bien par dévoiler un jour.

Qui vira verra !

ABIDJANDIRECT

Les commentaires sont fermés.