topblog Ivoire blogs

02 décembre 2012

Nos amis d’Abidjandirect ont besoin d’aide, faites circuler l’information svp

La direction d’abidjandirect.net informe tous les internautes que le site est à céder.

Elle prie toutes les personnes désireuses de reprendre ce site pour continuer la ligne éditoriale, de la contacter au plus vite pour définir les conditions de transfert.

 

 

 

Nous avons été à notre poste depuis le début.

Nous avons défendu le pouvoir légitime du président Gbagbo

Nous avons dénoncé les dérives du pouvoir de rattrapage

 

     Nous avons alerté l’opinion publique sur la barbarie des FRCI

     Donné la parole aux sachants pour éclairer l'opinion

     Ouvert nos colonnes à tous ceux qui le souhaitaient

 

Je me rappelle encore de cette interview exclusive

d'Agnès Tanoh, dame de compagnie de Simone Gbagbo

qui expliquait l'arrestation du président

 

     Je me rappelle aussi de ce document qui a révélé

     comment les responsables du Novotel avaient été tués par les FRCi

     et bien d'autres révélations que nous avons faites…

 

Aujourd'hui nous avons besoin d'aide

Et notre appel semble tomber dans les oreilles d’un sourd,

Comme si nous prêchions dans le désert

 

     Seigneur, aide nous à pouvoir trouver quelqu'un

     Qui pourrait reprendre notre site

     Pour le sauver et garder sa ligne éditoriale !

 

Vana Kacou, administratrice

---------------------------------------------

Tout ce sacrifice aura t-il été vain ?

 

Aux premières heures de la crise postélectorale, eu égard à tout le lynchage médiatique que subissait notre pays, la Côte d’Ivoire et son Président, Laurent Gbagbo, pour donner de la voix et surtout donner de la réplique, de par la volonté de jeunes ivoiriens, le site Abidjandirect a vu le jour.

 

Face à l’armada déployée par les gens d’en face, soutenus par la communauté internationale, Abidjandirect a su s’imposer non sans y laisser des plumes. Au moment où certains pensaient à sécuriser leurs biens à l’extérieur, ces jeunes se sont investis pour donner la vraie information et contrer le mensonge qui se racontait sur le gouvernement légitime de la Côte d’Ivoire, celui du Président Laurent Gbagbo. Au lendemain du 11 avril, lorsque la direction de ce site a perdu tout son matériel, dû au pillage, elle n’a pas abdiqué mais a continué de plus belle à se battre et cette fois pour dénoncer les exactions sur les populations civiles, les tueries à grande échelle, les arrestations arbitraires, les séquestrations et autres enlèvements injustifiés.

 

Abidjandirect a été le premier site sinon organe de presse à relater l’attaque de la résidence du Président Laurent Gabgbo grâce à l’interview de la dame de compagnie de la Première Dame. Abidjandirect a été aussi le premier à révélé les vraies conditions de la mort des responsable du Novotel.

 

Aujourd’hui il serait regrettable voir même déplorable que ce site disparaisse. En janvier 2010 plusieurs sites menaient la fronde mais un à un ils ont disparu par manque de soutien. L’information est gratuite mais informer coûte cher. Et Dieu seul sait quels sont les moyens déployés pour satisfaire les internautes.

 

Après avoir tiré la sonnette d’alarme pour la survie du site et frappé à plusieurs portes, les fonds demandés n’ont pu être mobilisés pour faire face aux différentes charges. Presque tous disent ne pas avoir de grands moyens, or c’est en assemblant plusieurs petits moyens qu’on obtient de grands moyens.

 

Aujourd’hui, la direction est obligée de céder le site à une autre équipe pour continuer le combat mais là encore que de difficultés. C’est à croire que chacun attend que ce ne soit que l’autre qui fasse des sacrifices. Personne ne veut véritablement s’engager ; or dans nos salons nous nous targuons d’être des patriotes de première heure.

 

Le site abidjandirect après avoir passé ses plus belles heures à lutter est agonisant aujourd’hui, par faute de moyens. Peut être que dans quelques heures ou demain, le site mourra de sa belle mort mais au moins, il aura eu le mérite d’avoir été à son poste quand il existait. 

 

Et la question à laquelle nous devrons répondre aujourd’hui est celle-ci :

Tout ce sacrifice aura-t-il été vain ?

 

abidjandirect.net

Commentaires

Je soumee un probleme, chez vous j'ai fait connaisence d'une jeune femme de chez vous, moi qui est en france je voudrais la faire venir, pour une vie ont ces plues tout les deux mais elle a des problemes de santee et avec son gerant de l'hotel, elle ne peut plue payer, comment faire pour la sortir de la, moi qui est en france je n'ais pas d'argent, je vous demande de bien prendre compte c'est situation, je vous remerci de bien vouloir transmetre au President de la replublique de chez vous...
Mes salutation distingues,

Monsieur Jean Marc REAU

Écrit par : Reau | 02 décembre 2013

Je sius très interé par vos informations.

Écrit par : ATTES GNAGNE | 07 mars 2014

Les commentaires sont fermés.