topblog Ivoire blogs

01 octobre 2012

Ouattara. Solutions finales !

_dramane-le-dozo1-225x300.jpgChaque cause a sa solution comme chaque être humain a son prix. Le tout est de savoir raison garder et agir au moment opportun. Quand on monte à un niveau supérieur, on peut dire que chaque Etat, chaque groupe d’hommes ou de femmes, a également son talon d’Achille. Personne au monde ne peut s’estimer invincible toute  sa vie durant.

Prenons le cas du film « inocence des musulmans ». Il y avait deux hypothèses à mettre dans la balance. Soit on arrive de façon physique à corriger l’auteur,  c’est-à-dire le provocateur des musulmans, ainsi que la direction du journal satirique  Charly hebdo pour la caricature du prophète Mahomet. Soit on procède par le côté mystique ou par la dérision. Après tout, le prophète n’est pas Dieu, mais son messager. S’il a des travers- à supposé qu’il en ai eu vraiment- était-ce cela le plus important dans sa mission ? Quel humain n’a-t-il pas de travers ? Moïse était-il arrivé en terre promise ? Un musulman a préconisé de faire organiser des prières de malédiction à l’endroit des auteurs de la provocation. Certes, cette solution ne fait pas d’écho immédiat à la situation comme voudrait la colère, mais s’il est donné à tous les musulmans du monde de réciter contre ces blasphémateurs, une prière de malédiction quotidienne pendant un mois et plus, cela peut porter des fruits plus sûrs que brûler des drapeaux, briser des ambassades voire tuer de pauvres diplomates inocents… On ne joue pas avec Dieu ni avec la foi d’autrui. La malédiction a déjà produit ses effets, le producteur du film est en prison, mais c’est peu dire.

Pareillement au plan politique, quand un homme se croit le plus fort au moment où il est au pouvoir, il faut savoir qu’il y a un moment dans sa vie où il devient vulnérable. L’ancien ministre de l’intérieur français de droite, Charles Pasquoi n’a-t-il pas dit un jour, qu’il allait terroriser les terroristes ? Hébien, quand il n’était plus ministre, il était devenu plus que vulnérable. Il rasait les murs pour se déplacer ou était frappé d’un mutisme soudain, de peur d’attirer sur lui, la foudre des tueurs.

Aujourd’hui, Nicolas Sarkozy n’est plus président, lui qui a fait tuer beaucoup des nôtres, juste pour mettre son ami ADO au pouvoir. Aujourd’hui, il sait qu’il a des enfants, des amis, de la famille en Hongrie, aux Etat-Unis Etc, qui peuvent craindre de subir la vengeance des mères qui pleurent encore les leurs. Toute sa suffisance s’est flétrie comme une rose au soleil. Il sait désormais que la route de l’infortune tourne et qu’il peut être atteint,  donc rattrapé par ses actes en tant qu’ancien président de la république. Aujourd’hui, il doit savoir ce que signifie Al-Qaïda et autres groupes dits islamistes.

En descendant dans le tiers-monde, on peut dire qu’il ne sert à rien de gesticuler, de crier au loup pour crier au loup. Il faut savoir quels sont les fondamentaux qui font la force et l’équilibre d’un homme fort, d’un Etat fort ou qui se croit comme tel, et s’y attaquer.

Les Américains qui se prennent pour les gendarmes du monde, du fait de n’avoir jamais subi la guerre dans leur sanctuaire, étaient devenus orgueilleux. L’organisation de Ben Laden les a mis au pas, et pendant dix ans, ils ont trainé le traumatisme d’une frappe déshonorante en plein cœur de leur système ou du symbole de leur supposée puissance. Ni les bombes atomiques, ni les fusées trasperçant le firmament pour atteindre d’autres planètes ne leur ont porté une quelconque aide. Cela n’a pas non plus intimidé les terroristes du 11 septembre 2001…

Aussi, quand un pays est attaqué et déstabilisé par une puissance ex-colonialiste, les autres pays sous son influence, ne doivent pas attendre leur tour d’être dans le collimateur avant de chercher à réagir. C’est de ce temps qu’il faut profiter pour fourbir leurs armes. La France , l’Angleterre, les Etats-Unis ont concomitament agréssé la Côte d’Ivoire, parce que la politique économique de Laurent Gbagbo est jugée subversive pour leurs intérêts. Les autres pays qui sont dans la même situation, devraient savoir quel est ou quels sont les talons d’Achille de ces agresseurs des plus faibles. L’Angeterre a son problème avec l’Irlande du Nord, la France a son insoumise Corse et ses DOM-TOM rebelles Etc, actionner préventivement les activistes de ces pays est une protection contre les méfaits des prédateurs que nos pays africains ne devraient pas ignorer. Et Pourquoi pas prendre des décisions à caractère conservatoire en lorgnant et la tour Eiffel et l’arc de triomphe ? Pendant que la France joue à l’Etat voyou en Afrique, si les citoyen français se réveillent et trouvent les symboles de Paris à terre, les gouvernants, quels qu’ils soient réfléchiront à deux fois avant d’aller porter le glaive à des nationalistes qui ne défendent que les intérêts de leurs peuples, à l’instar de Laurent Gbagbo. Ces dirigeants  ont peur  de leur opinion publique ; donc ils ne s’amuseront pas à s’attaquer à des pays qui peuvent individuellement ou ensemble, leur porter un coup fatal à leur pouvoir.

Aujourd’hui, l’on sait comment la rébellion ivoirienne contre le régime Gbagbo a été financée. Il ne suffit pas de savoir qui a fait quoi, il faut savoir comment atteindre ceux-là pour les empêcher de récidiver. Mieux, quand on sait qui ils sont, il faut leur envoyer la réponse du berger à la bergère.

Il est bien connu que les tueurs par principe, ont une peur bleu de la mort. De même, les chocolatiers du monde savent qu’ils ont été identifiés et donc sont dans la crainte permanente d’être physiquement soit eux-mêmes soit  leurs proches, attaqués. Ceux qui ne savent pas comment on cultive un cacaoyer et qui sont les bénéficiaires du travail d’autrui, ne doivent plus dormir tranquille.

A l’évidence, ce sont des gens qui ne servent à rien. Ils méritent qu’on les enlève pour les envoyer dans les champs de cacaoyers ou dans la caféiculture afin d’affronter et les fourmis rouge et les fourmis noires, défier les serpents et autres dangers qui guettent les paysans dans leur quotidien. Si cela ne peut suffire à les faire plier, alors pourquoi pas leur appliquer la loi du talion, à eux-mêmes ou à leurs proches ?  C’est le seul langage qu’ils comprennent, sinon, pour eux, les autres ne sont rien d’autre que des « bouts de bois de Dieu ». A moins qu’on use du pis aller consistant à détruire systématiquement par le feu, toutes les plantations sous nos tropiques afin de créer une pénurie décennale et mettre les chocolatiers à genous, en sachant que le salut de la paysannerie ne viendra pas du régime d’Ouattara qui de toutes les façons, profite de cette manne par Armajaro interposée.

Louis-Freddy Aguisso

LYNXTOGO

Les commentaires sont fermés.