topblog Ivoire blogs

21 août 2012

Syrie. Paris veut faire pression sur Moscou pour étrangler financièrement Damas

4syria-economic.jpg

La France estime que des discussions doivent être menées avec la Russie pour étrangler financièrement le régime syrien de Bachar al-Assad, a dit lundi le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, jugeant que la guerre coûte à celui-ci un milliard d'euros par mois.

En particulier, il y a un canal qui paraît parallèle mais qui n'est pas du tout parallèle, c'est le canal financier, a souligné le ministre sur RTL. Songez que la guerre lui coûte à peu près un milliard d'euros par mois, il a de moins en moins de réserves.

On a compté qu'il n'en avait que pour quelques mois, sauf appui de la Russie et de l'Iran. C'est la raison pour laquelle il y a aussi des discussions qui doivent être menées, au moins avec la Russie, a précisé Laurent Fabius. Jusqu'à présent, la Russie et la Chine se sont opposées à l'ONU à toute mesure coercitive à l'égard du régime syrien, notamment dans le domaine des sanctions.

En dénonçant à nouveau un régime inhumain dirigé par un massacreur, le responsable français a réaffirmé que la France n'entendait pas agir militairement en Syrie en dehors d'un cadre international, que ce soit celui de l'ONU ou de l'Otan.

Il a aussi une nouvelle fois écarté une éventuelle livraison d'armes à la rébellion, la France étant liée par un embargo sur les armes décrété par l'Union européenne. Il y a des pays qui apportent des armes au régime, la Russie, l'Iran. Il y a des pays qui apportent des armes à l'opposition, essentiellement des pays arabes, a-t-il rappelé, précisant que la France de son côté se limitait à fournir à cette dernière des équipements non létaux.

 

CAMEROONVOICE

Les commentaires sont fermés.