topblog Ivoire blogs

05 août 2012

URGENT : Un camp militaire attaqué à Abengourou. Plusieurs soldats FRCI blessés

combattantsol_3.jpg

Selon plusieurs sources jointes sur place, la base militaire de la ville d’Abengourou, située à l’Est frontalier avec le Ghana, a été attaquée dans la nuit du samedi à Dimanche 05août, vers 4H du matin par des individus armés non identifiés.

Aucun mort mais plusieurs blessés sont à déplorer parmi les soldats FRCI. Les Frci tout comme le Préfet Fady Camara joints au téléphone par IvoireBusiness, n’ont pas voulu s’exprimer sur les conditions de cette attaque, même si des rumeurs de cette dernière bruissaient dans la ville depuis quelques jours.
Mais selon nos sources, les combattants armés non identifiés ont réussi à pénétrer dans la base militaire en déjouant la vigilance des sentinelles de service. Des coups de feu ont alors été échangés de part et d’autre. Plusieurs riverains ont confirmé avoir en entendu des tirs nourris d’armes automatiques.
Les combattants non identifiés ont réussi à prendre la clé des champs et à s’évanouir dans la forêt. Les soldats FRCI, l’Onuci, et la gendarmerie sont actuellement sur pieds de guerre, ratissant la ville dans ses moindres coins et recoins.
Les populations apeurées restent terrées chez elles.
Cette attaque de la base militaire de la ville d’Abengourou, s’est déroulée simultanément avec celle du commissariat de police de Yopougon 17e, qui a fait 6 morts dont 4 soldats FRCI.
Mais on ne sait pas encore si les deux attaques sont liées.
Nous y reviendrons.

Serge Touré

IVOIREBUSINESS

Les commentaires sont fermés.