topblog Ivoire blogs

04 juillet 2012

En résidence surveillée à Odienné : La nouvelle vie de Simone Gbagbo / Ce qui inquiète les populations

simone gbagbo.gif

Depuis qu’elle a été transférée à odienné, simone ehivet Gbagbo, l’ex première dame de Côte d’ivoire, reste la grande hôte des populations de la capitale de la région du Kabadougou. Deux, sinon trois soldats des Forces républicaines de Côte d’ivoire (Frci) gardent l’entrée de la grosse villa du général Youssouf Koné, ancien grand chancelier de la république, où la vice présidente du Front populaire ivoirien (Fpi) est en rési dence surveillée. les odiennéka, bien que sachant la présence de l’ex première dame dans leur ville, ne savent presque rien sur la vie qu’elle mène dans la villa de Youssouf Koné. ou du moins, s’ils en savent quelque chose, ils ont peur d’en parler. voilà le dilemme qui se présente à tout journaliste qui cherche des infor mations sur simone Gbagbo à odienné. toutefois, à force de fouiner, l’on s’en tend dire qu’elle aime bien manger le Kabato (galettes de maïs cuites) accom pagné de sauce gombo, un mets typique à la région et consommé par les popula tions. elle ne rechigne pas à manger d’autres plats qu’affectionnent ses «tuteurs». simone Gbagbo aurait même réussi à parler l’odiennéka (la langue malinké avec l’accent et la tonalité pro pres aux populations de la région). pour meubler le temps, l’ancienne présidente du Groupe parlementaire Fpi donne volontiers des cours d’alphabétisation aux enfants du gardien de la villa. il lui arrive même de faire elle même sa lessive et de préparer de petites friandis es qu’elle partage avec son entourage. simone Gbagbo qui se sent bien, disent d’autres sources, a fêté récemment son anniversaire. elle serait très sensible aux marques d’attention. nos sources indiquent qu’elle fut très sensible au geste d’un ex chef de guerre qui lui aurait envoyé une centaine de mille en guise de cadeau. ses parents, dit on, arrivent de temps en temps pour lui ren dre visite. les vêtements apportés par ces derniers lui sont remis. un couturier, choisi pour lui confectionner des habits dès son arrivée à odienné, ajusterait ses prêt à porter. au delà de ses parents, l’evêque et l’un des adjoints au maire seraient les personnes autorisées à lui rendre visite. Certains affirment que, de temps à autre, elle fait des balades en voiture, installée entre des soldats de l’onuci. D’autres estiment que cela relève de l’imagination des premiers. au total, reconnaissent nos sources, l’ex première dame qui totalise une quin zaine de gardes s’est accommodée à sa nouvelle vie à odienné. diaRRaSSOuBa SORy Envoyé spécial

Ce qui inquiète les populations

Bien Connus pour leur hospital ité légendaire, les odiennéka ont adopté l’ex première dame, simone Gbagbo. toutefois, ils se disent inquiets. et pour cause, la rumeur donne la grande prisonnière malade. l’ex première dame souffrirait de diabète. une maladie très contraig nante qui nécessite beaucoup de sacrifice en matière d’alimentation et un bon suivi médical. aussi, simone Gbagbo serait elle très disciplinée en ce qui concerne le respect du régime qui sied en pareil cas. elle suit, dit on, avec rigueur et beau coup d’abnégation son régime pour être toujours en bonne santé. ses «tuteurs», qui ne se sentent pas gênés par sa présence à odienné depuis un an, se dis ent toujours en prière pour que les choses se poursuivent ainsi. Cette attitude de simone Gbagbo, de respecter les pre scriptions des médecins afin d’être tou jours en bonne santé, les comble de bon heur. Car, ils ne souhaitent pas que quelque chose de mal arrive à madame Gbagbo. surtout à odienné. très pieuses, les prières des populations de la cité du Denguélé montent tous les jours vers le ciel. Ces prières seront certaine ment acceptées par le tout puissant. Fasse Dieu qu’il en soit ainsi. 

IVORIAN

Les commentaires sont fermés.