topblog Ivoire blogs

28 mai 2012

"Décryptage de l'enjeu du procès "Gbagbo" du 18 JUIN à la "Haye" au niveau du "Media training"!

gbagbocpi(3).jpg

Le procès de "LAURENT GBAGBO" le 16 JUIN prochain à la Haye porte déjà en lui les germes d'une bataille féroce en matière de communication au regard de la mobilisation sans précédent des milliers de patriotes africains depuis des mois dans toute l'Europe: Le glaive judiciaire de la "Cpi" en tiendra certainement compte dans un contexte occidental, où mobilisation internationale peut influer sur une cause noble! Le procès de "Laurent Gbagbo", homme politique, patriote et idéaliste de gauche sera incontestablement un procès politique, ce qui sous-tend que la bataille judiciaire déménagera certainement sur le terrain politique, où piaffent d'impatience une flopée d'argumentations et un argumentaire bien orienté pour les avocats de "Gbagbo" qui viennent de donner un signal fort à l'opinion internationale, en contestant officiellement la compétence de la cour pénale internationale à juger leur client... Pour l'historien de gauche accoutumé à ce genre de joutes oratoires publiques, où s'affirment l'identité et la conviction politique, ce sera sans aucun doute une tribune inestimable pour affirmer fermement ses idées, et se retrouver de nouveau en position de force face à ses détracteurs d'une certaine coalition internationale de l'aile de la droite internationale! Dans la même dynamique, des questions pertinentes demeurent toujours sans réponse: Pourquoi une ex puissance coloniale dirigée par "SARKOZY" peut-elle utiliser le fallacieux prétexte d'un mandat de l'ONU pour agresser une nation souveraine et atteindre le stade d'une prédation sans précédent en ce nouveau millénaire? Ce qui semble évident au vu des faits avérés, nous nous acheminons irréversiblement vers un procès politique historique dans lequel l'accusé pourrait se fonder sur une éventuelle présomption d'innocence dans le but de faire vaciller les charges qui semblent être retenues contre lui. D'autre part, ce procès fera implicitement un clin d'œil furtif au néo colonialisme et ses méfaits en Afrique francophone, car "Laurent GBAGBO" en historien de gauche averti, étalera certainement sur la place publique encore une fois sa connaissance inhérente aux actuelles manipulations éhontées du joug néo colonial en Afrique ! Les cours magistraux d'université sur la colonisation et le néo colonialisme passeront par-là, via les réseaux occultes et clientélistes de la "FrançAFRIQUE", pourraient être abordés et écorchés lors de ce procès qui promet en révélations insolites et sulfureuses....A bon entendeur!

(Yves T Bouazo)

IVOIREBUSINESS

Les commentaires sont fermés.