topblog Ivoire blogs

23 mai 2012

Exclusivité: Patrice Kouté (pdt Cojep Europe)«Ce que nous préparons pour le 18 juin»

Patrice Kouté.gif

Comment allez-vous ?
Je vais très bien, mais j’ai une pensée pour toutes ces personnalités, celles qui sont en prison, celles en exil. Enfin, je voudrais saluer la mémoire de tous les Ivoiriens morts pour leur patrie.

Il ya longtemps qu’on vous a entendu 
Nous sommes organisés au Cojep. Tout le monde ne peut parler en même temps. N’importe comment et n’ importe où ?

Vous avez les contacts de Blé Goudé?
Ce n’est pas ce que les Ivoiriens attendent. Les Ivoiriens attendent plutôt la libération de leur pays pris en otage par des prédateurs. Voilà la vérité

Savez -vous où il se trouve 
Je vous ai déjà répondu. Je dis et je le répète, le lieu où Blé Goudé vit importe peu les Ivoiriens

A quand remonte votre dernière rencontre

Mais enfin, que voulez-vous ? Je préfère arrêter cette interview si vos questions tournent autour de quelqu’un qui ne gêne en aucune manière le pouvoir en place.

D’aucuns soutiennent qu’il a trahi 
Trahi qui ? Je voudrais conseiller à vous et à vos lecteurs, de lire le traquenard électoral de Charles paru aux éditions l’Harmattan, le chapitre «le faux procès», à la page 148. Blé Goudé explique sa non présence aux côtes du Président Gbagbo. Il va falloir que l’on arrête de spéculer et raconter des sornettes.

On dit qu’il a pris la tangente au momnet où on avait besoin de lui 
Qui avait besoin de lui ? Encore une fois, je vous conseille de vous référer au «Traquenard électoral». Qui malheureusement n’a pas été le bienvenu en Côte d’Ivoire. Avec ce pouvoir qui a peur de tout.

Comment se porte-il? 
Je vous ai dit que moi je me portais bien, au début de cet entretien. Et que j’avais une pensée pour tous ces ivoiriens éparpillés dans le monde. Notamment dans la sousrégion. Le Cojep Europe s’est déplacé vers les refugiés pour constater leur misère. Nous avions fait des dons en nature ici et là. Je vous prie de ne pas personnaliser ce débat. Blé Goudé est là où il doit être.

Pourquoi vous vous enervez quand on vous pose une question sur Blé Goudé?

Loin s’en faut. Je vous réponds très sincèrement. A savoir que le lieu où se trouve Blé Goudé n’est pas un projet de gouvernement. Tout le monde connait le président du Congrès panafricain des jeunes et des patriotes. Ils savent ce dont il est capable en termes de mobilisation. Il a battu tous les records. Aujourd’hui, Gbagbo a été délogé par Sarkozy. Ouattara a mis tout le monde en prison. Les ex-rebelles sèment la terreur dans nos villages. Pour moi, ces questions priment sur le lieu où se trouve Blé Goudé

Avez vous quelque chose à cacher sur Blé Goudé 
Qu’est-ce que je peux bien cacher de lui que les Ivoiriens ne savent pas. Encore moins le pouvoir de rattrapage. Tenezvous bien, je suis président de Cojep Europe depuis le 13 avril 2002. Et lorsque j’ai accepté de travailler avec lui, on racontait beaucoup d’insanités sur sa personne. Non, je ne peux rien cacher sur Blé Goudé, car il n’y a rien à cacher sur lui. Un homme simple. Mais très solide côté cerveau. Un homme qui a de l’humour et qui aime l’énergie positive autour de lui. Il aime les gens, il n’est pas blingbling.

Dites-nous comment « Traquenard életoral » a été accueilli en Europe? 
Le traquenard électoral a bien été accueilli en Europe. Et je dirai dans le monde. Puisque nous avons organisé des cafés littéraires éclatés. Nous avons eu des invités de marque tels les professeurs Michel Galy, Jean Charles Gomez, ou encore David Gakunzi. L’écrivain Calixte Beyala, le journaliste Théophile Kouamouo… Moimême, j’ai été invité à l’émission sous l’arbre à palabres de Vox Africa. Cette télévision étant sur câble et donc suivie en Côte d’Ivoire a pulvérisé l’audimat. Conséquences, René Kitoko, journaliste animateur de cette émission a été rappelé à l’ordre. L’émission a été purement et simplement suspendue. Et je profite de votre canard pour dénoncer la pression venue du pouvoir d’Abidjan pour tordre le cou à la démocratie et la liberté de paroles. Tous nos encouragements à ce journaliste émérite qui n’a fait que son métier. J’avoue qu’il est Congolais et je ne l’avais jamais rencontré avant l’émission. Voilà la vérité.

Le livre est censuré à Abidjan 
Oui, le Gouvernement de rattrapage a fait de la publicité gratuite pour «Traquenard électoral». Sinon comment comprendre l’acharnement contre les cafés littéraires. Ouattara a donné l’ordre à ses hommes d’interdire purement et simplement la vente de ce livre qui relate les contours de ces fameuses élections. Pour dire vrai, je pensais que ce gouvernement n’interdisait que les meetings ou autres manifestations. Mais de là à emprisonner le savoir, je n’y comprends rien de la politique que Ouattara veut prouver. Tout cela est malheureux pour la démocratie.

Comment préparez-vous le 18 juin 
Le volet juridique incombe aux techniciens du droit. Les Ivoiriens de la diaspora se chargent du volet mobilisation. Les délégations viendront de partout le monde entier pour converger vers la Haye. La Haye, ce lieu devenu «villageliberté- Gbagbo».

Concrètement? 
Loin d’exposer ici toute notre stratégie, nous avons créé un village Gbagbo liberté. Toutes nos activités auront lieu dans ce grand village.

Va-t-il s’en sortir? 
Ne demande jamais à un chasseur du village qui prend le chemin de la brousse s’il viendra au village avec sa gibecière assez lourde.

Taylor condamné 
A 80 ans. J’ai lu dans la presse. Mais Gbagbo n’est pas Charles Taylor et Taylor n’est pas Gbagbo.

Le RHDP sera au rendez-vous 
Nous ne contrôlons pas ceux qui visitent la Hollande. Nous ne sommes ni de la douane ni de la police encore moins du service d’immigration. Ce que je sais, c’est que les Ivoiriens ont eu une autorisation des services compétents néerlandais pour nos activités. Il y a un adage qui dit qu’il faut respecter les lois du pays où l’on réside. A bon entendeur….

La réconciliation, que faut-il faire ? 
Poser un seul acte en faveur de la paix. Voilà ce que le pouvoir doit faire. Restituer les biens des Ivoiriens, libérer les prisonniers, favoriser le retour des exilés. Ne pas avoir peur.

Croyez-vous en la réconciliation? 
On réconcilie qui et qui ? Si réconciliation il y a, Banny étant un acteur de la crise, il est très mal placé pour la mener. La preuve, il tourne en rond. Du moins, le pouvoir le tourne en rond. On ne réconcilie pas un pays en s’agenouillant pour soidisant purifier le pays. Je ne savais pas que Banny avait un talent ecclésiastique.

D’aucuns disent que Banny a echoué 
Mais Banny ne sait même par où commencer son affaire. Il échouera comme Seydou l’a été pour les Accords de Linas- Marcoussis. Banny va échouer parce qu’il sait la vérité, lui qui voulait dépouiller le Président Gbagbo de tous ses pouvoirs exécutifs le rendant ainsi roi belge. Dans la vie, il faut dire le minimum de vérité aux gens. On ne peut mentir tout le temps. Le Pdci sait la vérité avec le Président Houphouët, le Président Bédié sait la vérité. En Côte d’Ivoire, les gens savent la vérité et mentent à longueur de journée. Mais vous savez, le mensonge rattrape toujours le menteur. Il faut cependant dissocier l’argument du mensonge.

Comment jugez -vous l’an un de Ouattara 
Il l’a dit lors de son interview accordée à la Rti. Il dit avoir fait plus en un an que Gbagbo n’en a fait en 10 ans. Et il a raison. Regardez-vous même. Les journalistes emprisonnés, les responsables de Lmp dans les camps de concentration. Des listes des Ivoiriens de la diaspora qui ont battu la campagne de Gbagbo aux frontières du pays. Les licenciements à la Sotra. Des usines fermées. Diminutions des salaires des fonctionnaires et des effectifs. Des sièges de journaux saccagés et occupés ; des Ivoiriens spoliés de leurs biens; la police nationale n’est pas armée alors que des Dozo règnent en maitres. Les prix des denrées de première nécessité flambent. Pis, le pays comme le Burkina est producteur de café et de cacao. Voilà l’an un d’Ado solutions. Et comme si cela ne suffisait pas, le temple du savoir se meurt. L’Université d’Abidjan est fermée. En dix ans, Gbagbo n’a rien fait de tout cela.

Peut-il remettre le pays sur les rails

Ce sera difficile dans la mesure où le gouvernement dirige pour régler des comptes.

La politique de rattrapage 
A cette question répond aussi Traquenard électoral à la page 92, au chapitre de la «difficile réconciliation». Le rattrapage, mot utilisé pour la première fois par les nazis, parlant des juifs.

Hollande élu, votre commentaire 
Personne n’a vu François Hollande venir. Il était presque seul à la candidature des primaires socialistes. Voilà un énarque promotion Voltaire, intelligent et travailleur. C’est l’aboutissement de 10 ans de lutte en tant que premier Secrétaire du Ps. Cette expérience lui permit de maitriser le parti et promouvoir sa jeunesse. Ensuite, il est resté zen à toutes sortes de provocations, surtout pendant les débats des primaires avec ses camarades candidats. On l’a traité de gauche molle, d’homme incapable de prendre des décisions etc… Il a cru en son combat et son projet socialiste. Le voilà Président à la surprise générale.

Etiez-vous proche du président pendant la campagne ? 
J’ai rencontré François Hollande, un homme accessible le 15 avril, à Paris au palais des congrès. Je répondais à l’invitation de Calixte Beyala, en tant que président Cojep Europe et conseiller spécial de Charles Blé Goudé. Après le congrès, je me suis rendu au Qg de campagne où j’ai rencontré son équipe de campagne. Nous nous sommes parlé et je pense revoir l’une des personnalités devenue ministre dans le gouvernement Ayrault.

Qu’est ce que vous attendez de lui? 
Rien de particulier. On a battu campagne pour «dégager» Sarko. Hollande étant le moindre mal pour nous autres, je lui souhaite une très bonne réussite à la tête de l’Etat français. Nous attendons que le Président Hollande fasse de la justice son leitmotiv comme il l’a promis pendant la campagne

Et pourtant il n’a pas été tendre avec le président Gbagbo par le passé 
Tout est contexte en politique et périssable.

Comment expliquez-vous la forte mobilisation autour de Gbagbo? 
Gbagbo est une icône pour l’Afrique. Aujourd’hui, il a la dimension de Mandela.

A part les marches, quelles sont les actions que vous menez pour convaincre les gens à sa cause 
Nous sommes toujours en contact avec les organisations des Droits de l’Homme. Les chancelleries, sans oublier les conférences sur les réseaux sociaux tels que Tweeter, Facebook… Pour finir, merci de nous donner la parole à travers ce canard dont le Dg est en prison. Vous bradez chaque jour les nombreuses intimidations. Honneur à vous. A tous les Ivoiriens où qu’ils soient, je voudrais vous donner rendezvous de ce siècle à la Haye. Nous avons toujours été les plus nombreux et disciplinés. Depuis le transfèrement du Président Gbagbo jusqu’à ce jour, les patriotes ont bravé le froid, pour saluer l’arrivée d’un grand homme sur le vieux continent. Allons jouer la finale. Fais-toi compter. Car le nombre est la loi de la démocratie. Tous à la Haye le 18 juin 2012.

 

 

 

Interview réalisée par : Yacouba Gbané yacou06336510@yahoo.fr
LG INFOS Numero 153 du mardi 22 mai 2012

Les commentaires sont fermés.