topblog Ivoire blogs

15 mai 2012

Côte d’Ivoire: Soro Guillaume veut tuer Ouattara!

-guillaume ror et ouattara.jpg

Avez-vous lu comme nous, la Une du quotidien du PDCI, Le Nouveau Réveil, de ce lundi 14 mai 2012? «Des pro-SORO veut-ils déstabiliser Ouattara? » Oui, vous l’avez bien lu et compris. Ce n’est pas un intitulé banal pour un journal aux ordres et dont le Directeur de Publication a été gracieusement récompensé par Ouattara après avoir excellé dans les injures contre le Président GBAGBO; non, le Nouveau Réveil ne peut se permettre de plaquer une telle manchette s’il n’en a pas reçu l’ordre. Donc, cette Une, c’est avant tout, un aveu, une confession, une trahison, un acte de proclamation.

Cette Une est un aveu parce que le Journal du PDCI nous révèle qu’il y a une division profonde et mortelle entre la bande de Dozos qui sévit en Côte d’Ivoire sous l’appellation FRCI. Il y a désormais des pro-Soro d’un côté et des pro-Ouattara de l’autre. Il y a donc d’un côté, ceux qui veulent en finir avec Ouattara et de l’autre, ceux qui veulent les en empêcher.

En clair, entre les deux imposteurs, l’un se disant président et l’autre se prenant pour le successeur hors-la-loi de ce faux président, un conflit d’intérêt, qui les conduira à un affrontement armé, est né et il est en âge de maturité. Nous ne sommes donc plus au stade des malentendus du début, mais nous sommes parvenus au point d’achèvement d’un affrontement imminent en vue duquel depuis environ un mois, tous les rebelles FRCI laissés à Ferkessédougou dans le fief de Soro pour le protéger en cas de repli pour éviter sa capture et son transfèrement à la CPI, ont tous convergé vers Abidjan avec comme base, la Commune d’Abobo pour une explication à la kalachnikov entre Ouattara et Soro.

Mais cette Une est aussi une confession. Eh oui. Ils finissent par avouer que toutes les pistes qu’ils ont suivies jusqu’ici, dans leur paranoïa de déjouer un coup d’Etat, les mènent à Soro Guillaume. Et c’est à cause de cette conviction qu’ils ont fait fusiller le Colonel Katé et ses collaborateurs rentrés du Ghana après que Soro Guillaume leur a promis un accueil familial et une sécurité, s’ils rentraient d’exil pour servir. C’est encore à cause de cette conviction que des vauriens comme Issiaka Ouattara alias Wattao n’ont plus la liberté dont ils jouissaient sous le Président GBAGBO et que désormais, ils vivent en résidence surveillée, en brandissant le prétexte qu’ils seraient en formation au 43èmeBIMA.

Mais Soro Guillaume est un monstre qui a atteint l’âge de puberté et qui veut voler de ses propres ailes. Il a gravi par le sang et dans le sang, presque toutes marches qui précèdent le fauteuil présidentiel. Arrivé si près de son but, il ne reculera devant rien pour occuper ce fauteuil qui semble être le couronnement d’une vie de criminelle pour laquelle donner la mort fait partie de son quotidien depuis environ 10 ans. Alors, qu’il y ait confession ou pas, qu’il soit dénoncé ou pas, Soro Guillaume tentera sa chance. Or, ce jeune homme aux dents longues, n’a rien à cirer avec la loyauté et la fidélité quand il s’agit d’argent et de pouvoir. Donc, que ce soit Ouattara ou Bédié, tout le monde tremble devant la réalité implacable qui se dresse devant le RHDP. Et c’est cette peur de passer tous à l’épreuve des armes à laquelle Soro les invite, qui pousse le Journal du PDCI, à confesser publiquement que c’est Soro Guillaume qui représente la principale menace de leur imposture à la tête de la Côte d’Ivoire.

Mieux, comprenez la Une du Nouveau Réveil, moins comme la trahison d’un secret de polichinelle que comme un acte de proclamation, un acte de déclaration de guerre. Ne cherchez donc à pas à lire dans une boule de cristal. Soro Guillaume et Ouattara vont s’affronter ici et maintenant. Leurs hommes vont s’entretuer. Et rien au monde n’y changera rien. Malheureusement ou heureusement, Soro Guillaume sortira perdant de cet affrontement parce que Ouattara aura la supériorité militaire avec lui. D’un côté, il a l’ONUCI et la Licorne et de l’autre, les tirailleurs Dozos de Shérif Ousmane et de son frère voltaïque Koné Zakaria. Si nous consacrons du temps pour analyser cette situation, ce n’est pas parce que l’affrontement entre Soro et Ouattara constitue pour nous une actualité de grand intérêt. Néanmoins, force serait de reconnaître que cette guerre entre imposteurs pourrait être le début de la manifestation de la Vérité car bientôt, les langues vont se délier et avant leur show, Ouattara et Soro ne se priveront pas de révéler qui chacun d’eux est en réalité et la part que chacun a eue dans la razzia de la Côte d’Ivoire. Pour l’histoire et pour la suite des événements, ce grand déballage sera très utile.

A Très bientôt. 
Hassane Magued

La Révolution Permanente

LYNXTOGO

Les commentaires sont fermés.