topblog Ivoire blogs

07 mai 2012

Présidentielle française : Le RDR fait déjà les yeux doux à Hollande

hollande.gif

La victoire est acquise .Une pluie de félicitation s’abat sur la France. Le parti d’Alassane Ouattara n’est pas en reste. En attendant le communiqué officiel du gouvernement, c’est son porte parole, le transfuge du Mouvement des Forces d’Avenir (MFA), Joël N’Guessan qui donne le ton.

Dans un communiqué bref, lapidaire et à la fois laconique, qui ne fait que l’éloge mensonger de Sarkozy, il félicite Hollande. Mais en même temps fait la part belle à leur tuteur de Sarkozy. « Au niveau du Rdr, nous félicitons M. François Hollande pour sa victoire et lui souhaitons une bonne présidence à la tête de la France. Nous remercions le Président sortant, M. Nicolas Sarkozy pour engagement ferme en faveur des droits de l'Homme et la démocratie. Nous saluons enfin l'engagement de Nicolas Sarkozy en faveur de la paix en Afrique en général et en particulier en Côte d'Ivoire; ce qui nous a permis de mettre fin à la crise post électorale ivoirienne. Comme on le constate, la France est un pays de grande démocratie. », a-t-il indiqué. Conscient du fait qu’ils perdent  un soutien de poids, sinon leur tuteur, l’homme à la béquille tombe dans la délation et la provocation. Il lance une pique au président Laurent Gbagbo et à ses partisans, en soutenant que « Ce n'est pas chez eux qu'on cherche à se maintenir à tous prix au pouvoir en demandant le recomptage des voix. ».Réveillant ainsi le débat de qui a gagné  les élections en Côte d’Ivoire. Mais cela coutait combien à Alassane Ouattara et à la communauté dite internationale de recompter les voix et de confondre, au besoin, Laurent Gbagbo si réellement la victoire dont se réclame Ouattara était acquise et totale. Avec la défaite de Sarkozy, des révélations troublantes se feront, certainement, les jours à venir sur les événements en Côte d’ Ivoire, en Lybie et aussi sur le dossier fameux DSK.

Le gangstérisme au somment de l’Etat français vient de prendre fin avec la débâcle de Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa , fils de Pal Sarközy de Nagy-Bocsa, immigré hongrois, et d'Andrée Mallah, d'origine grecque, dont le père était juif séfarade de Salonique.

ouatarabendjibril@abidjandirect.net 

 

ABIDJANDIRECT

Les commentaires sont fermés.