topblog Ivoire blogs

21 avril 2012

Urgent: Le peuple Wê obligé, sous la menace des armes, à sortir accueillir Alassane Ouattara en visite à l'Ouest

duekoue.jpg

COMMUNIQUE D’ODEWÊ
(Organisation pour la Défense des Wê)

COMMUNIQUE DE PRESSE

Nous apprenons de façon récurrente et de sources bien informées en Côte d'Ivoire que le bourreau de Duékoué, le génocidaire des Wê, Alassane Dramane Ouattara s'apprête à aller en visite « d'Etat » dans notre Région Ouest.
En tant qu'Organisation de Défense des Wê, nous aurions considéré le déplacement de ce sanguinaire dans notre Région comme un non-événement, et l'aurions même passé sous silence s'il ne nous était parvenu que les tortionnaires des Wê les obligeraient à faire la « haie d'honneur » et à applaudir leur bourreau à l'occasion de sa fameuse visite éhontée ! Pis, nos parents nous informent de ce que les FRCI et autres « dozos » (chasseurs traditionnels nordistes) les contraindraient à rester en place pendant ladite visite, et que ceux qui refusent d'accueillir leur bourreau sont poursuivis jusque dans leurs campements, et livrés aux chiens de chasse !!! L'on déplorerait ainsi de nouvelles victimes wê, qui viendraient gonfler le bilan on ne peut plus lourd de Ouattara et de ses tueurs dans notre Région Ouest.
Vu la gravité de ce qui se prépare à nouveau contre les Wê, nous en appelons à l'ONU, à l'UA, à la CEDEAO, à l'UE, aux USA, à la Fédération de Russie, à la République populaire de Chine, à la France, notamment aux candidats à la présidentielle française – à l'exception de Sarkozy, lequel a donné un « permis de tuer » à son ami personnel Alassane Ouattara – aux Organisations des Droits de l'Homme, aux ONG … à la vigilance !
Demandons à la Communauté internationale d'empêcher les exactions contre les Wê en Côte d'Ivoire, et particulièrement dans la région Ouest, de protéger et sauvegarder le peuple wê pour éviter la NON-ASSISTANCE A PEUPLE EN PERIL !
Demandons à tous les compatriotes wê de refuser cette « nième » humiliation, et à tous les concitoyens ivoiriens d'être solidaires de la cause des Wê, un peuple épris de liberté et qui paie le plus lourd tribut de la sale guerre faite à la patrie depuis 2002.

ENSEMBLE, REFUSONS L'IMPOSTURE ET CONDAMNONS LES VIOLENCES FAITES CONTRE LE PEUPLE WÊ !!! OVAJAB... EN TOUTE WÊTITUDE.


Communiqué fait à Paris, le 20/04/2012
Pour le Bureau International de l'ODEWÊ,
Maître ZEHE, Avocat-Ecrivain, Président de l'ODEWÊ.

IVOIREBUSINESS

Les commentaires sont fermés.