topblog Ivoire blogs

14 avril 2012

Bombardements de la résidence de Gbagbo Après Jean Marc Simon, France 24 enfonce Sarkozy

français.gifLeslie Varen (journaliste française) «Les Frci n’ont aucune gloire à avoir»
Tout le monde en parle dans la ville d’Abidjan. On peut même dire que la chaîne France 24 a fait carton depuis la soirée du mercredi dernier, 11 avril 2012, sur le net. Pour la commémoration de la date du 11 avril 2011, la télévision française d’infos en continu France 24 a réuni sur son plateau, plusieurs personnalités témoins de cette histoire récente de la Côte d’Ivoire. Evidemment, il y avait des noms comme Bernard Houdin, conseiller du Président Gbagbo, Leslie varen journaliste-écrivain, Antoine Glazer, grand patron de la publication «La lettre du continent» et Diomandé Adama porte-parole de Dramane Ouattara en France. L’homme est un habitué des sorties de route. On est donc surpris que c’est toujours lui que le Rdr envoie sur les plateaux de télévision en France pour le défendre. C’est à croire que ce parti manque de compétences. Il a tenté d’entonner les hymnes aux contrevérités qui sont propres à ce parti. Mais il a peut être oublié que les temps changent. Ou alors la machine à dire des contreverités du Rdr commence à être essoufflée. Comme on peut le dire, c’est bien son habitude de servir du faux à ses militants. Par exemple sur le plateau de Vox Africa, c’est encore lui qui a indiqué, à la stupéfaction générale, que «le Président Gbagbo n’a jamais eu de programme de gouvernement». Ce que ne dirait même pas un gamin du secondaire. En fait, le mercredi dernier, Diomandé Adama en a eu pour son compte. Mais le plus intéressant dans cette affaire, c’est quand France 24 reconnaît en fin que ce sont les soldats français qui ont fait la guerre à la place des Frci. Et ce sont en plus eux qui ont arrêté le Président Gbagbo à la résidence du président de la République. Ce que la France officielle continue de nier en faisant faussement croire qu’il s’agit d’une affaire purement ivoirienne. Bernard Houdin et les deux confrères français l’ont d’ailleurs reconnu sur le plateau de l’émission. Au grand désarroi de Diomandé Adama qui veut nier l’évidence. «Les Frci n’ont aucune gloire à avoir, quand jusqu’au 11 avril, ils ne détenaient aucun point stratégique d’Abidjan ; radio, télé, Agban, Akouédo… rien n’était entre leurs mains», fait remarquer la journaliste française auteur du livre à succès : «Abobo la guerre». Tous les 3, ont même reconnu un fait; «ce sont les forces françaises qui ont capturé Gbagbo avant de le remettre aux Frci». voila qui est bien clair. Sarkozy a beau nié sa guerre contre la Côte d’ivoire, la vérité commence par le rattraper. C’est un autre dossier à verser à la Cpi. Un témoignage très important.

Guehi Brence gbrence02063193@yahoo.fr

Le Temps-13/4/2012

IVORIAN

Les commentaires sont fermés.