topblog Ivoire blogs

06 avril 2012

Dès la fin de ce mois – Ouattara baisse les salaires des fonctionnaires

 

 

gnamien_konan.jpg

Le conseil des ministres tenu hier a pris des mesures qui se traduisent dans les faits par une réduction des salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat. Une autre pilule amère que les Ivoiriens devront avaler. La décision a été annoncée après le Conseil des ministres d'hier. Mais elle a été présentée de la manière la moins claire possible par la communication gouvernementale officielle.

 

"Sur présentation du Ministre d’État, le Président de la République a signé une ordonnance portant organisation des Régimes de Pensions gérés par la CGRAE. Le régime de pensions publiques gérées par la CGRAE ne cesse de cumuler des déficits d’ordre structurel, qui mettent en péril la pérennité de la couverture sociale accordée aux fonctionnaires. Cette réforme institutionnelle a pour objet de mettre en place un nouveau cadre de retraite par capitalisation au profit des fonctionnaires et agents de l'Etat, ce qui permettra de donner une réelle autonomie de gestion à la CGRAE et d'en faire une institution dynamique, performante et véritablement maîtresse de son destin. Dans ce cadre, d’importantes mesures ont été prises au plan paramétrique, pour l’équilibre financier à long terme du régime de retraite. Parmi ces mesures, figurent le relèvement dès 2012 du taux de cotisation (de 18 à 25%, dont 2/3 à la charge de l’Etat et 1/3 à la charge de l’employé), l’allongement de l’âge de départ à la retraite, de 57 à 60 ans pour les personnels civils de la catégorie D à A, grade A3 et de 60 à 65 ans, pour les personnels civils de la catégorie A, grades A4 à A7. Le Président de la République a salué la finalisation de ce dossier et les initiatives prises pour réformer le régime des pensions publiques géré par la CGRAE, qui font partie des conditionnalités nécessaires à l’atteinte du point d’achèvement de l’IPPTE et permettront d’assurer durablement l’équilibre financier du régime des pensions publiques."

La réalité que traduit cette formulation un peu savante n'est pas très réjouissante. Premièrement, l'âge de la retraite s'éloigne, allant désormais jusqu'à 65 ans. Quand on sait que l'espérance de vie dans notre pays est de moins de 57 ans, l'on comprend que le nombre de personnes qui bénéficieront de leurs cotisations retraite diminuera fortement, ce qui sera une source d'économies pour un Etat dont les agents alimenteront la CGRAE pendant trois a cinq années de plus.
Conséquence immédiate de la mesure officialisée hier, les salaires nets des fonctionnaires baisseront dès cette fin de mois. Avant, le taux de cotisation supporté par les salariés était de 6%. Désormais, il sera de 8,33%. Cela signifiera que les salaires nets des fonctionnaires seront amputés de plus de 2%. Dans un contexte de vie chère et de tension inédite sur les prix des produits de consommation courante, cette mesure est une nouvelle attaque portée contre le pouvoir d'achat des Ivoiriens. Dans un contexte d'augmentation du prix de la patente des taxis-compteurs et de création de quatorze nouvelle taxes qui pourraient se répercuter sur les prix.

Par Philippe Brou

Source : Le Nouveau Courrier : Dernière Mise à jour : 06/04/2012

TELEDIASPORA

 

Les commentaires sont fermés.