topblog Ivoire blogs

06 mars 2012

Primature – Voici le probable nouveau premier ministre Niamien N’Goran – Soro à Ouaga hier

Niamien Ngoran.jpg
Ce ne sont pas les candidats à la succession de Soro Kigbafori Guillaume qui manquent. Malheureusement pour eux, seul un sera retenu. Il s’agit, selon de bonnes sources, d’ Emmanuel Niamien N’Goran. De tous les prétendants, c’est sur lui que le choix d’Henri Konan Bédié s’est porté. Et le chef de l’Etat, Alassane Ouattara aurait donné son accord à son « aîné ». Actuel Inspecteur général de l’Etat (Ige), Délégué départemental de Daoukro du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), ex-ministre de l’Économie et des Finances d’Henri Konan Bédié (1993 à 1999), il semble avoir le profil de l’emploi. Surtout qu’il est proche parmi les proches du président du Pdci. C’est lui qui avait porté la parole « des populations » de Daoukro pendant la visite qu’Alassane Ouattara a rendue, jeudi 16 juin 2011, à M. Bédié. Il n’avait pas tari d’éloges à l’endroit de son illustre hôte. « Hier agonisante au moment de votre prestation de serment, la Côte d’Ivoire est en train de ressusciter après votre éclatante investiture du 21 mai dernier », avait lancé M. N’Goran à M. Ouattara. « Aujourd’hui, vous êtes à Daoukro, première visite pour la symbolique à l’intérieur du pays après la formation du gouvernement. Nous voulons traduire cette symbolique en nous référant à un adage de chez nous qui dit ceci : « La guêpe, avant de piquer, va se référer à son nid ». Votre visite de ce jour à votre ainé Henri Konan Bédié, nous rassure et nous sommes convaincus qu’après vos échanges, vous ferez de nouveaux progrès pour surmonter les dures épreuves des séquelles de la crise », avait déclaré l’ex-argentier ivoirien. « Vos frères et vos sœurs de notre région vous assurent de leur indéfectible soutien sur le chemin de la reconstruction de la Côte d’Ivoire (…). L’heure est à la recherche de la paix des cœurs et à la réconciliation. Le N’Zi-Comoé s’est inscrit, s’inscrit et s’inscrira dans cette voie », avait soutenu le Porte-parole « des populations » de Daoukro. Aujourd’hui, si tout se passe comme prévu, Niamien N’Goran sera le deuxième Premier ministre d’Alassane Ouattara. Sa nomination à la Primature viendra concrétiser la promesse que le candidat du Rassemblement des républicains (Rdr) avait faite entre les deux tours de la présidentielle de 2010 à son allié du Pdci.
Aller-retour hier à Ouaga

Soro Guillaume, conscient qu’il s’en ira bientôt de la Primature, a commencé à s’y préparer. Il a accordé une série d’interview à la Radio diffusion télévision ivoirienne (Rti 1), à Bbc et à Radio France internationale (Rfi). Sur son agenda de ses derniers jours à la « maison blanche » du Plateau, figurent des audiences qu’il a commencé à honorer. C’est ainsi que le chef du gouvernement ivoirien a fait un aller-retour, le lundi 5 mars 2012, à Ouagadougou. Soro Guillaume est allé échanger avec le président Burkinabé, Blaise Compaoré. Nul doute que son départ de la Primature et son avenir politique ont meublé ce raout. Déjà dans la nuit du jeudi 1er mars au vendredi 2 mars 2012, le Premier ministre ivoirien a eu un long entretien avec le numéro 1 ivoirien. Après le dîner que le ministère des Affaires étrangères a offert, au Palais présidentiel au Plateau, à l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, en prélude à son départ, les deux hommes se sont entretenus jusqu’à 1 h 30 du matin. Pour sûr, la nomination du nouveau Premier ministre et la formation du nouveau gouvernement, l’avenir du Secrétaire général des Forces nouvelles…ont meublé ces discussions au sommet de l’Etat.

SYLLA A./SOIR INFO

CONNECTIONIVOIRIENNE

Les commentaires sont fermés.