topblog Ivoire blogs

06 mars 2012

Insécurité / Attaques armées répétées à Azaguié Ahoua Des prêtres ligotés, des biens et matériels emportés

frci.jpgL’insécurité a atteint son paroxysme à Azaguié Ahoua, une localité distante d’une vingtaine de kilomètres d’Abidjan. C’est autour de cette ville que les braqueurs et autres types de criminels armés jusqu’aux dents, ont choisi de s’installer. Ils apparaissent à chaque moment de la journée ou de la nuit pour sévir avant de disparaître. La situation est telle que les populations ont beaucoup de peine à passer la nuit à Azaguié Ahoua. Les plus exposées aux agressions sont des femmes souvent victimes d’agressions sexuelles. A Azaguié Ahoua, personne n’est à l’abri des ‘’hors-la-loi’’. La dernière agression en date est celle qui s’est perpétrée dans la nuit du dimanche 4 au lundi 5 mars 2012. Des prêtres ont été ligotés et dépouillés de tous leurs biens et matériels. Démontrant leur côté sadique, les quidams ont même eu le courage de donner des coups aux serviteurs de Dieu, avant de les enfermer dans une chambre. N’étant sûrement pas satisfaits de leur expédition punitive, ils se sont attaqués à l’Ecole 3 de la ville, en fracturant la porte du bureau du directeur pour y emporter tout le matériel informatique. Face à ces attaques récurrentes, la population apeurée, crie son ras-le-bol et interpelle le Premier ministre, Guillaume Soro, par ailleurs ministre de la Défense et son collègue de la Sécurité, Hamed Bakayoko. Elle estime que trop c’est trop et qu’elle ne doit pas continuer de subir les exactions de ces bandits relaxés à la faveur de la crise postélectorale.

Source :  L'Intelligent d'Abidjan : Dernière Mise à jour : 06/03/2012

TELEDIASPORA

Les commentaires sont fermés.