topblog Ivoire blogs

27 février 2012

Un attentat déjoué contre Vladimir Poutine

Valdmir poutine.jpg

Le complot a été découvert par les services secrets ukrainiens après l'explosion d'une bombe survenue le 4 janvier dans un appartement de la ville d'Odessa (sud de l'Ukraine). Une personne a été tuée et deux autres ont été arrêtées avant d'avouer qu'elles travaillaient pour Dokou Oumarov. 

Le groupe est arrivé en Ukraine des Emirats arabes unis via la Turquie pour y apprendre à fabriquer des bombes avant de se rendre à Moscou. Plusieurs attaques contres des sites économiques étaient planifiées dans la capitale russe. Ensuite, un attentat contre M.Poutine aurait dû être perpétré.

Des explosifs avaient été apportés à l'avance à Moscou et cachés près d'une avenue du centre de la ville régulièrement empruntée par le cortège du premier ministre.

Les explosifs trouvés "étaient assez puissants pour détruire un camion", a annoncé un officier du Service fédéral de Sécurité (FSB) de Russie.

Les terroristes interpellés en Ukraine étaient recherchés pour implication dans un attentat déjoué à Moscou le 9 mai 2007.

Inclus dans la liste noire des terroristes internationaux par le Département d'Etat américain, Dokou Oumarov avait antérieurement revendiqué le double attentat de mars 2010 qui avait fait 40 morts dans le métro de Moscou.

Dmitri Peskov, porte-parole du premier ministre russe, a confirmé l'information, mais s'est abstenu de tout commentaire.

 

 

CAMEROONVOICE

Les commentaires sont fermés.