topblog Ivoire blogs

12 février 2012

Parachever l’œuvre de Gbagbo et Anouma

 

gbagbo-elephants drogba.jpgL’aventure des Eléphants de la génération Didier Drogba a commencé véritablement en 2004 après le résultat catastrophique enregistré lors de la Can 2002. On se rappelle que l’équipe ivoi-rienne avait occupé le dernier rang du classement au Mali. Les dirigeants de clubs très remontés contre le président de la Fif d’alors, Dieng Ousseynou, ont décidé de changer la tête de l’organe suprême du football ivoirien. Ils ont créé un comité de transition dirigé par Jacques Anouma. Ensuite ce dernier sera élu en 2003. Le Président Gbagbo lui demande de constituer une grande équipe de Côte d’Ivoire. Et il y met les moyens. Jacques Anouma engage alors des entraîneurs de qualité qui vont sillonner l’Europe pour trouver des professionnels ivoiriens. Cela a abouti à la qualification des Eléphants au Mondial 2006 et une finale de la Can disputée au Caire dans la même année. Deux ans plus tard, l’équipe ivoirienne échoue au stade des demi-finales de la Can au Ghana. Le travail va se poursuivre et les ivoiriens se retrouvent pour une deuxième fois au Mondial, celui de l’Afrique du Sud avec à la clé l’élimination en quart de finale de la Can 2010. Néanmoins, l’équipe a gagné en maturité. Elle se qualifie sans problème pour la Can 2012 avant le coup d’Etat de la France contre le président Gbagbo. Il ne restait plus qu’un match de formalité contre le Bénin. Ce match a été négocié naturellement sans problème après l’avènement de Sidy Diallo à la tête de la Fif. C’est une équipe qui a procuré énormément de joie au peuple ivoirien au plus fort de la crise. Sa consécration que nous appelons de tous nos vœux ne sera tout simplement qu’un aboutissement du travail entamé depuis 8 ans. Eléphants, parachever l’œuvre de Gbagbo et Anouma !

 

E.T à Libreville

TELEDIASPORA

 

Publié dans Sport | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.