topblog Ivoire blogs

06 février 2012

ONU: La russie hausse le ton

Sergei-Lavrov-543.jpgSyrie: La Russie prévient «d’un scandale» si le projet occidental de résolution est soumise au vote au conseil de sécurité

«Si l’occident veut un nouveau scandale pour lui-même au conseil de sécurité alors nous ne pouvons pas les arrêter», a dit le ministre des affaires étrangères Sergei Lavrov avant une réunion de l’ONU sur la Syrie Samedi.

«Le libellé ne nous convient pas et j’espère qu’il ne sera pas mis au vote», a dit Lavrov.

Moscou a aussi insisté Vendredi qu’elle ne supporterait pas le dernier projet de résolution de l’ONU sur la Syrie, décrivant les changements récents dans son libellé insuffisants.

«Certaines de nos préoccupations et celles de ceux qui pensent la même chose que nous ont été prises en considération, mais cela n’est pas suffisant pour que nous puissions la supporter dans cette forme,» a dit le secrétaire d’état aux affaires étrangères Gennady Gatilov à l’agence  de presse Interfax.

Les remarques de Gatilov viennent peu après qu’un officiel du ministère des affaires étrangères américain eut dit que Washington était «prudemment optimiste» de gagner le soutien de la Russie sur le nouveau texte de la résolution.

La Russie, qui a un droit de veto en tant que membre du conseil de sécurité de l’ONU, a dit de manière répétitive, que la négociation est la seule solution pour résoudre des mois de troubles en Syrie, et non pas des résolutions de l’ONU et des sanctions.

En Octobre, La Russie et la Chine avaient bloqué une résolution européenne du conseil de sécurité contre le gouvernement syrien.

La Syrie est agitée de troubles depuis la mi-Mars. Beaucoup de personnes ont perdu la vie dans ce pays au cours des dix derniers mois.

L’occident et l’opposition syrienne accusent le gouvernement de tuer des manifestants; mais Damas blâme des «hors-la-loi, des saboteurs et des groupes terroristes armés» pour les troubles qui agitent le pays, insistant que tout ceci est orchestré depuis l’étranger.

 

CAMEROONVOICE

Les commentaires sont fermés.