topblog Ivoire blogs

04 février 2012

Accusés de vouloir déstabiliser le régime : Le porte-parole de IB réagit

 

IB.jpeg

Accra, le 03 Février 2012
Monsieur le Directeur de Publication du quotidien L’Inter
Objet: droit de réponse

 

Monsieur,

Dans votre parution du vendredi 3 janvier 2012, votre journal reprend une dépêche de Radio France Internationale, RFI, diffusée le jeudi 2 Février 2012 à 8h30 GMT annonçant que: «un contact a été noué récemment par certains caciques du régime Gbagbo avec d'anciens proches du Sergent Chef IB, restés à Abobo». Le journaliste ajoute que «D'après un membre haut placé dans l'appareil de l'Etat, ces groupes ont les moyens de mener des actions ciblées de déstabilisation mais pas de faire vaciller le pouvoir». A la lecture de ces informations diffusées sur RFI et relayées par votre journal, nous avons été surpris de n'avoir pas été contacté dans un souci d'équilibre de l'information.

Nous marquons donc notre indignation et rejetons en bloc cette information qui pour nous est une tentative de diabolisation des proches de IB visant à nous exclure définitivement du processus de réconciliation et surtout à marginaliser nos combattants dans la composition de la nouvelle armée. Les proches de IB ne sont ni de près ni de loin concernés par un rapprochement avec des pro Gbagbo en vue d'une déstabilisation de notre pays. Depuis neuf mois, il y a un refus manifeste de réintégrer dans leur fonction tous les proches de IB qui étaient en exil sous l'ère Gbagbo.

Aussi, notre requête auprès du Procureur de la République afin d'avoir une copie de l'autopsie effectuée sur sa dépouille est restée lettre morte. L'enquête annoncée par le Président de la République pour faire la lumière sur sa mort n'a pas encore connu de début sans oublier que malgré toutes les requêtes, sa dépouille n'a pas encore été remise à sa famille. Voilà autant de questions qui préoccupent les proches du Général IB qu'une déstabilisation de la Côte d'Ivoire.

Tous les proches du Général IB, dignes de cette appellation, sont résolument inscrits dans un schéma de réconciliation nationale qui passera nécessairement par une justice impartiale et équitable. Il est donc temps qu'il soit mis fin à de telles informations mensongères qui troublent la quiétude de nos compatriotes et ralentissent la venue des investisseurs étrangers en Côte d'Ivoire. C'est pourquoi, Monsieur le Directeur de Publication, nous vous prions de bien vouloir publier ce droit de réponse conformément aux lois qui régissent la presse écrite en Côte d'Ivoire. Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l'expression de nos sentiments distingués.


Ben Rassoul Timité
Ex Chef du Cabinet privé du Général Ibrahima Coulibaly dit IB
Porte parole du Collectif des proches de IB

 

Source : 2IVOIRE

 

Les commentaires sont fermés.