topblog Ivoire blogs

03 février 2012

Côte d’Ivoire : il y a péril en la demeure !

 

 

Furie-des-FRCI-a-Lakota.jpg

Ça plie bagage en désordre. Yopougon GESCO. Yopougon BAE. Abobo Samaké. Abobo N’Dotré. Abobo Gendarmerie. Adjamé CRS, … C’est le retour en catastrophe vers Bouaké, la capitale du pays Baoulé laissée aux mains des bandits venus du Nord. L’aventure aura donc tourné court ? Ne me le faites pas dire. Ça sent très, très mauvais pour les FRCI !

 

Je les avais déjà prévenus pourtant. Les FRCI inutiles et nuisibles aux intérêts français allaient être tous liquidés. Vous souvenez-vous ? La Chronique intitulée « les FRCI en danger immédiat ». Eh bien l’heure du grand nettoyage approche. Donc c’est le sauve qui peut général.

Même Soro Guillaume n’a pas pu se prévaloir de son titre ridicule de premier bandit, que dis-je, de premier ministre ; les histoires de conseil de gouvernement, de gyrophares avec escortes ; il a mis tout ça de côté pour replier vers Bouaké en catastrophe. Et pourtant je lui ai déjà parlé : sa tête sera bel et bien brandie au Palais présidentiel dans une poubelle.

Mais à l’époque, lui et ses partisans prenaient les révélations que nous faisions sur le sort qui allait leur être réservé, à partir d’informations de sources diplomatiques interceptées par nos hommes, pour des conneries d’un pro-GBAGBO frustré.

Mais les conneries d’un "pro-GBAGBO frustré" sont en train de s’accomplir ligne par ligne. Alors messieurs, ne fuyez pas ! C’est maintenant qu’Abidjan va devenir doux !
Vous aimez faire tonner les coups de feu. Eh bien, vous allez avoir l’occasion de le faire minute par minute pendant 6 à 7 jours.

Vous aimez donner la mort ? Eh bien l’occasion rêvée est là pour vous. Donc vous partez où ?! Abidjan va devenir très sucré bientôt !

Bref. La vie de bandit, d’opportuniste sanguinaire, de criminel n’est pas un métier d’avenir. Mais au moment où je vous le disais, vous me preniez pour un Camerounais, un Togolais, un Tunisien aigris contre les Blancs et vous autres leurs amis. Vous croyiez que vous étiez dans un business futuriste, tellement tous les signaux étaient au vert vif du côté de Sarkozy.

Je suis même allé jusqu’à vous dire aussi que "Blanc n’a pas d’ami. Quand il a besoin de toi, il sait où trouver tes qualités et comment présenter tes défauts comme des valeurs sacrées. Mais le jour où tu ne lui serviras plus à grand-chose, le jour où son lien avec toi compromettrait ses intérêts, il te traitera comme s’il n’avait jamais croisé ton chemin". Mais vous vous en foutiez !

Eh bien, ce moment-là est arrivé ! Vous êtes devenus nuisibles aux intérêts français. Vous associer à l’image de la France pose de plus en plus problème. Donc votre sort est scellé depuis la visite de Ouattara qui se poursuit entre Paris et Ouagadougou.

C’est pourquoi je persiste et signe à l’attention des guerriers de la Résistance : les murs de Jéricho sont tombés !

Sarkozy aurait donné l’ordre de tuer les chefs rebelles qui en savent trop et de capturer les moins sachants afin de les livrer à la CPI. Il espère que cela sera un signal fort au pro-GBAGBO et qu’ils accepteraient de former un gouvernement d’union nationale avec Ouattara. C’est pourquoi Ouattara défile entre Paris et Ouaga. Côté Paris, c’est pour négocier le nombre de barbouzes françaises devant conduire l’opération de liquidation des FRCI. Côté Ouaga, c’est pour couper la base arrière vieille de plus de 10 ans.

C’est pourquoi il y a urgence ! L’alerte doit maintenant être donnée et elle est donnée.

Les loups vont s’entredéchirer dans les heures ou jours qui viennent. Que chaque guerrier pose la main sur son sabre !

Quand les loups se battent entre eux, c’est qu’il y a péril en la demeure et quand il y a péril en la demeure, il faut rester éveillé et prêt à réagir comme un Bon Berger pour protéger les brebis dont nous avons la garde pour les générations à venir. Nous sommes les Bons Bergers !

Alors ne prend pas peur, Peuple de Côte d’Ivoire ! Le Jour de ta Libération est là ! Tous les signes sont réunis. Et enfin, un vent nouveau souffle pour la Côte d’Ivoire  nouvelle !

A Très bientôt.
Hassane Magued

 

Les commentaires sont fermés.