topblog Ivoire blogs

01 février 2012

Problèmes au PDCI : KKB promet le grand déballage

KKB_Bocanda.JPG

Les choses semblent se compliquer dans les instances du parti sexagénaire ivoirien. Il y a d’un côté ceux qui réclament la tenue d’un congrès avec pour tête de file, Kouadio Konan Bertin dit KKB, et de l’autre, ceux qui n’en voient pas l’importance. La question fait débat au sein du Pdci-Rda qui est secoué par une « crise de succession ». Le mot est lâché. Succession. En réalité, c’est bien de cela qu’il s’agit. Le président Bédié qui soufflera ses 78 bougies en mai prochain, semble être « vieux jeu » pour certains militants du Pdci-Rda. Longtemps taxée de parti de « vieux », la première formation politique de Côte d’Ivoire, s’est mise à l’ère du temps. On compte dans les rangs du parti de feu Félix Houphouët-Boigny, une douzaine de députés issus de la Jpdci lors des législatives du 11 décembre 2011. Le Pdci est-il victime de ce sang neuf ? Rien n’est moins sûr. Toujours est-il que même le doyen d’âge, Lambert Amon Tanoh, ancien ministre de l’Education nationale sous Houphouët-Boigny s’est dit « choqué » par l’absence de congrès au sein du parti. Et KKB de renchérir : « le Pdci est le seul parti au monde qui ne tire pas de leçons de ses échecs ». D’aucuns ont toutefois vu en ces propos, une manipulation. Mais de qui ? Interrogé sur la question, le mis en cause dit ne pas être manipulable. «J’ai été de tous les combats au Pdci. Les tentatives de corruption n’ont jamais manqué, mais je savais ce que je faisais», a rétorqué le premier responsable de la Jpdci. S’il observe en ce moment la loi de l’omerta, KKB explique cela par le fait qu’il ne sait à qui il a affaire. « Je ne sais qui se cache derrière tout ce qui se trame », avoue-t-il. Mais poursuit-il, si quelqu’un répondait, je promets « le grand déballage dans les médias, à travers des interviews».

 

A. Dedi

Source :  L'Intelligent d'Abidjan : Dernière Mise à jour : 01/02/2012

TELEDIASPORA

Les commentaires sont fermés.