topblog Ivoire blogs

19 janvier 2012

Terrorisme international "Made in the USA!"

 

IN_IRAQmediapart.jpg

«Groupe terroriste soutenu par les USA responsable  de l'assassinat du Physicien nucléaire iranien.»
Par Paul Watson.

 

(Publié le mercredi 11 et le jeudi  12 Janvier 2012 sur les sites www.infowars.comwww.richardsilverstein.com et sur www.4thmedia.com. Traduit de l’Anglais par K. Kofi FOLIKPO, Contact : Kofi.Folikpo@hotmail.com)

Soutien pour une partie de l'organisation terroriste «guerre secrète» visant à renverser le régime iranien.

Le groupe terroriste pro-américain Moudjahidine e-Khalq (MEK), en association avec le Mossad israélien (agence de renseignement), a été responsable de l'attaque d'aujourd'hui à la voiture piégée à Téhéran, qui a tué le chercheur iranien en physique nucléaire Mostafa Ahmadi Roshan, selon des sources israéliennes proches de l’écrivain juif Richard Silverstein.
Le scientifique, un spécialiste travaillant au centre national d'enrichissement d'uranium de Natanz, a été tué après qu'une bombe magnétique a été fixée sur le flanc de sa voiture par deux hommes roulant sur une moto.
«Ma propre source confidentielle israélienne confirme aujourd'hui que l’assassinat a été l'œuvre du Mossad et du MEK, comme l'ont été un certain nombre d'opérations précédentes que j'ai rapporté ici», rapporte Silverstein.

Le blog de Silverstein, dénommé Tikum Olam, ne peut pas être relégué dans la  catégorie des médias d'Etat iraniens. Selon le Daily Telegraph, le blog  «dispose de preuve selon laquelle l’information a été censurée à l'intérieur d'Israël» et a été considérée comme étant «importante» par Yossi Melman qui est un vétéran de la sécurité et un Journaliste d’investigation pour Haaretz.

Silverstein ajoute que la méthode de l'assassinat de reflète des meurtres similaires réalisées par la MEK et le Mossad dans le passé. Il cite également un passage du Figaro, qui explique comment, «les avoirs iraniens sont mobilisés pour mener des opérations à l'intérieur [de l'Iran] dans le cadre de la guerre d'Israël contre l'infiltration de renseignement du programme nucléaire iranien.»

«Les assassinats comme celui d'aujourd'hui ne font changer rien», écrit Silverstein. «Il n'a pas fondamentalement porté un coup dur pour le programme nucléaire iranien. Il n'a pas dissuadé  l'Iran ou ses chercheurs de poursuivre les objectifs de recherche scientifique quelles que soient les difficultés qu'ils peuvent avoir. Ce sont des actes honteux posés par un gouvernement israélien indigne qui exploite des terroristes iraniens à ses propres fins. Je trouve dégoûtant qu’Israël peut s'en tirer avec de tels actes en toute impunité.»

«Je ne suis pas un partisan du programme nucléaire iranien. Mais je suis encore moins un partisan de l'assassinat comme programme politique d'Etat, et cela inclut ma propre nation, dont le président semble particulièrement séduit d'assassinats ciblés, même mêmes envers des citoyens américains», ajoute-il.

Moudjahidine e-Khalq (MEK) est fichée par le Département d'Etat américain comme une organisation terroriste. Autrefois dirigé par le service secret redouté de Saddam Hussein, le groupe est basé  entre la France et  l'Irak.

Le mois dernier, l’organe d’informations «Foreign Policy» (voir le lien http://thecable.foreignpolicy.com) a rapporté comment le Département d'Etat a collaboré avec la Mission des Nations Unies en Iraq (MANUI) pour relocaliser le groupe terroriste marxiste-islamiste dans une base militaire américaine près de l'aéroport de Bagdad, en dépit du fait que le groupe a été responsable de la tuerie des militaires et civils américains.
Un rapport de Brookings Institution en 2009 (voir le lienhttp://www.brookings.edu/~/media/files/rc/papers/2009/06_... ) présente de façon détaillée  comment le MEK, mouvement d’opposition au régime iranien a pu opérer avec succès des attaques contre le régime et rassembler des renseignements pour mériter le soutien américain, malgré le fait que le groupe a «indéniablement .... mené des attaques terroristes».
Le journaliste Seymour Hersh qui est lauréat du prix Pulitzer a documenté (voir le lienhttp://www.newyorker.com/reporting/2008/07/07/080707fa_fa...) comment le MEK a été mis sur la liste terroriste du Département d'Etat pendant plus d'une décennie, mais le groupe a reçu ces dernières années des armes et du renseignement, directement ou indirectement, des États-Unis.
Malgré le fait d'être responsable des attentats et des meurtres innombrables, le groupe fait actuellement l'objet d'un effort de lobbying à Washington DC pour se voir rayé de la liste des organisations terroristes.

Comme nous l'avons déjà documenté, le MEK est juste un des nombreux groupes terroristes dans la région auxquels les États-Unis apportent leur soutien dans le but de renverser le régime iranien à travers une campagne de peur, de déstabilisation et de terrorisme sanglant.

Après un attentat en Iran en Mars 2007, le «London Telegraph» (voir le lienhttp://www.prisonplanet.com/articles/february2007/250207f... ) écrit sur la façon dont un fonctionnaire de haut rang de la CIA a tiré sur la sonnette d’alarme au sujet du fait que l'Amérique finance secrètement des groupes terroristes en Iran dans l’unique intention d’augmenter la pression sur le régime islamique pour qu’il renonce à son programme nucléaire.

Un article intitulé «les Etats Unis financent des groupes terroristes dans le but de semer le chaos en Iran» (voir le lien http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/1543798/US-fund...) révèle comment des fonds alloués aux groupes terroristes qui mènent des attaques en Iran  viennent directement du «Budget classé de la CIA», un fait qui est désormais "un secret de polichinelle", selon un ancien haut fonctionnaire de la CIA à Washington qui a parlé sous l’anonymat au «Sunday Telegraph».

En attendant, comme l'économie de l'Iran continue à s'effriter en raison d'un embargo financier occidental, les taux d'intérêts dans le pays ont été relevés à 20% dans un effort désespéré de consolider la valeur du rial, la monnaie qui a été dévaluée de plus de 20 % contre le dollar dans la seule semaine dernière.

[1] Paul Joseph Watson est l'éditeur et écrivain pour www.prisonplanet.com . Il est l'auteur de l’ouvarge «Order out of the Chaos». Watson est également un invité régulier à temps partiel dans les émissions Alex Jones Show et Infowars Nightly News.

Source : http://lynxtogo.info/international/1938-terrorisme-intern...

 

Les commentaires sont fermés.