topblog Ivoire blogs

06 décembre 2011

Sport Football : Blatter dit oui à la vidéo

 

Blatter-dit-oui-a-la-video_full_diapos_large.jpg

Révolution annoncée dans le monde du football ! Sepp Blatter, le président de la FIFA, a confirmé l’utilisation de la vidéo pendant les matches de la Coupe du monde 2014.

 

Blatter attend la validation du board
Après des mois de discussions, et plusieurs coups de tonnerre relatifs à l’introduction de la vidéo dans le football, la FIFA accepte enfin de franchir le pas. Celui de la technologie et de la modernité selon son président Sepp Blatter, qui l’a confirmé auprès d’El Mundo Deportivo et de Bild«Le Mondial 2014 sera doté de la technologie pour éviter les "buts fantômes" (…) La FIFA dispose de deux bons systèmes, répondant à toutes nos demandes : fiabilité, immédiateté et simplicité d'utilisation.»

Particulièrement réfractaire depuis toujours à l’introduction de ce type de technologie dans le jeu, Blatter a semble-t-il été séduit a minima par le board de la FIFA qui a choisi la technologie Tor-kamera, qui ne servira que pour savoir si le ballon a franchi ou non la ligne de but. Le vote du board, qui définira alors les modalités précises pour l’emploi de la technologie, est attendu pour mars 2012 à Londres. Si la décision est définitivement entérinée, alors la vidéo pourrait entrer en jeu dans les compétitions à compter de 2012-2013.

L'histoire est jonchée de cas polémiques
Il ne faut pas remonter très loin dans le passé pour trouver trace de polémiques importantes sur le sujet. Le plus célèbre des derniers cas remonte à la Coupe du monde 2010 et le but de Frank Lampard lors d’Angleterre - Allemagne en 8es de finale (4-1, qualification de l’Allemagne). Alors que plusieurs millions de téléspectateurs savouraient le ralenti démontrant clairement que le ballon avait franchi la ligne de but de Manuel Neuer, l’arbitre Jorge Larrionda ne validait pas le but et empêchait l’égalisation anglaise. Toute l’Angleterre avait alors crié au scandale, oubliant au passage de se remémorer un souvenir bien plus lointain, celui de la finale de la Coupe du monde 1966, assurément le but le plus contesté de l’histoire du football marqué par Geoffrey Hurst, qui n’aurait alors peut-être pas été validé non plus en cas de vidéo. Assurément, cette évolution, autant technique que philosophique de la part de la FIFA, devrait ravir la majeure partie des supporters mais aussi «fâcher» le plus réfractaire de tous les opposants au système, Michel Platini, annoncé comme le possible successeur de Blatter à la tête de la FIFA.

 

 

 

Source : SPORT24

Publié dans Sport | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Il serait temps que ce sport y passe !

Écrit par : Modatoi Glamour | 06 décembre 2011

Oui, cela ne pourra qu'être mieux quand on voit certains matchs volés...

Écrit par : lingerie | 15 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.