topblog Ivoire blogs

26 novembre 2011

Syrie : La France commence à former des rebelles

Selon le « Canard enchaîné », des agents français actuellement au Liban et en Turquie « ont pour mission de constituer les premiers contingents de l’Armée syrienne libre ».

Des officiers du Renseignement français ont été envoyés au Nord du Liban et en Turquie avec pour mission de constituer les premiers contingents de l’Armée syrienne libre grâce aux déserteurs ayant fui la Syrie, affirme le « Canard enchaîné » du 23 novembre. « Plusieurs membres du Service action de la DGSE et le Commandement des opérations spéciales (COS) sont déjà prêts en Turquie, s’ils en reçoivent l’ordre, à former ces déserteurs à la guérilla urbaine », affirme l’hebdomadaire.

Selon l’hebdomadaire c’est une « intervention limitée préparée par l’Otan » qui est en projet. « Aide à la rébellion civile et militaire, présentation d’une résolution à l’Assemblée générale de l’Onu, trafics d’armes aux frontières de la Syrie, contacts nécessaires avec Washington via l’Otan… autant de sujets en discussion entre Paris, Londres et Ankara » indique le « Canard ».

Interrogé, un officier de haut rang de la Direction du renseignement militaire confirme l’info, indiquant que ce sont les Français et les Britanniques qui ont pris l’initiative de rencontrer les responsables de l’ASL. Plus inquiétant encore, l’hebdomadaire affirme qu’une « intervention limitée » de l’OTAN est en préparation contre la Syrie chez les cerveaux malades et atlantistes de l’Elysée. S’agirait-il, avec le concours de la Turquie, d’aider l’ASL a créer un embryon de « territoire libéré » dans le nord du pays ? En ce cas, décidément, l’armée syrienne a bien fait de se redéployer tout au long de sa frontière avec la Turquie.

 

Source : http://aymard.wordpress.com/

Les commentaires sont fermés.