topblog Ivoire blogs

25 novembre 2011

"Lutte contre l'insécurité internationale": "Vers une convention de l'Onu pour la cybercriminalité?

 

 

ONU2(1).jpg

Un traité mondial contre la cybercriminalité pourrait voir le jour aux nations unies, mais les obstacles sont nombreux! La cybercriminalité est un problème global, puisque internet n'a pas de frontières... Et l'Onu est attendue sur ce terrain. A l'occasion de la conférence "octopus" qui se tient jusqu'au 24 Novembre au conseil de l'Europe à STRASBOURG EN FRANCE!"Steven Malby", un cadre de l'office des nations unies contre la drogue et le crime (onudc) a loué l'action du conseil de l'Europe dans ce domaine, avant d'évoquer à demi-mot la création d'une véritable convention de l'Onu sur la cybercriminalité: En tant que gardien des traités contre la criminalité organisée, nous devons nous intéresser à la cybercriminalité, a-t-il expliqué devant des cyberpoliciers et experts venus du monde entier."Interpol impatient": Aucune décision n'a été prise a-t-il toutefois tempéré...Plusieurs états membres des nations unies ont demandé la création d'une telle convention, dotée d'une véritable vocation globale. La convention de "Budapest" du conseil de l'Europe est à ce jour le seul texte international accepté sur ce thème et sa limitation géographique complique parfois la tâche des enquêteurs sur le terrain."Interpol", sans prendre part à la petite bataille politique entre les deux organisations internationales n'en est pas moins impatient! D'où qu'il vienne, nous avons besoin d'un solide cadre de travail à l'échelle mondiale, nous confie "Michael Moran", directeur adjoint "'interpol" chargé de la cybercriminalité. "lle conseil de l'Europe isolé": Nous n'excluons aucune zone géographique, confie "Alexander Sieger", chef de la division cybercrime du conseil d'Europe. Nous fournissons une assistance à tous ceux qui le souhaitent pour moderniser leurs lois et faire face à ces nouvelles menaces, poursuit-il!"Australie", "Bostwana","Cambodge", "îles Tonga", tous ces pays travaillent avec le conseil de l'Europe. C'est ce qu'a révélé l'organe de presse français "le point" dans sa livraison du 23 NOVEMBRE dernier...Notons qu'en Afrique noire francophone, la Côte d'ivoire est présentée depuis quelques années comme la plaque tournante de la cybercriminalité dans certains médias occidentaux:(france3, M6), qui se fondent sur des faits avérés! Souhaitons tout simplement que la volonté politique l'emporte sur le laxisme et l'opacité dans ce pays phare de l'Afrique francophone, pour résoudre le problème épineux de la cybercriminalité internationale...A bon entendeur, salut!

 


Yves T Bouazo
(La conclusion est de la rédaction)

Le 25 novembre 2011 par IVOIREBUSINESS

 

Les commentaires sont fermés.