topblog Ivoire blogs

22 novembre 2011

Convoqué hier au Parquet / Pas de liberté provisoire pour Hermann Aboa : La détention préventive du journaliste prorogée

 

La maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA)..jpg
La maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA).

Publié le mardi 22 novembre 2011 | L'intelligent d'Abidjan - Convoqué hier lundi 21 novembre 2011 par le Juge d’instruction près le Parquet d’Abidjan-Plateau, Hermann Aboa n’a pas pu obtenir la liberté provisoire que son conseil d’avocats et lui avaient espéré. La détention préventive du journaliste de la Télévision ivoirienne a été prorogée par le Parquet d’Abidjan Plateau. C’est le magistrat du 3ème cabinet, Kouakou N’Goran, qui lui a notifié cela. Une notification qui a duré 5 minutes. Les deux (02) ordonnances portées à sa connaissance par le magistrat lui ont fait savoir que sa demande de liberté provisoire déposée le 14 novembre dernier est non seulement refusée, mais mieux, que sa détention est prorogée. Le motif de cette mesure judicaire lui aurait été notifié par le collaborateur de Simplice Kouadio Koffi pour nécessité d’ enquête. Aussitôt, le conseil d’avocats d’Hermann Aboa a produit une nouvelle demande de liberté provisoire qu’il a déposée au bureau du procureur de la République. Interrogé, le secrétaire général du Cipj (Comité ivoirien de protection des journalistes), Stéphane Goué, a dit s’interroger sur les motifs ‘’réels’’ de cette prorogation de la détention du journaliste. Toutefois, il a déclaré avoir foi en la Justice ivoirienne qui, a-t-il espéré, se rendra très rapidement compte de la «vacuité» du dossier Hermann Aboa pour accorder au confrère la liberté provisoire. Hier lundi 21 novembre 2011, cela faisait 4 mois que le journaliste est détenu sans jamais avoir été entendu sur les faits à lui reprochés.

 

D. Yala

 

 

Source : IVOIREBUSINESS

Les commentaires sont fermés.