topblog Ivoire blogs

30 octobre 2011

Exceptionnelle Cote d’Ivoire ! : le seul pays au monde où un coup d’état a duré huit ans

 

carte-cote-d-ivoire.gif

La Cote d’Ivoire, mon pays, est exceptionnelle ! La Cote d’Ivoire est le seul pays au monde où un coup d’état a duré huit ans. La Cote d’Ivoire est le seul pays au monde où les exportateurs de la nouvelle démocratie internationale ont préféré une guerre atroce à un simple recomptage des voix pour vider un contentieux électoral. La Cote d’Ivoire est le premier pays au monde où une institution internationale (ONU) qui est supposée sauvegarder la paix et veiller au bien-être des hommes et des biens dans le monde a décidé de bombarder pendant plusieurs jours la résidence d’un président démocratiquement élu afin de le capturer et installer un groupe d’amis au pouvoir. La Cote d’Ivoire est le seul pays au monde où le conseil constitutionnel, l’instance suprême de régulation des élections, a reconnu deux présidents en deux mois.


Moi, je suis ivoirien et je suis fier de mon pays !
Suivez mon regard, en Cote d’Ivoire, la chute du dictateur Gbagbo n’a pas provoqué la liesse populaire comme en Egypte ou en Tunisie. Bien au contraire, l’installation des détenteurs de la démocratie a gelé le climat social et plombé les relations entre les membres des différentes communautés du pays. Depuis l’avènement de la nouvelle démocratie exportée au bord de la lagune Ebrié par les commerçants internationaux de la panacée du développement international, les ivoiriens dans leur majorité sont devenus muets. Je dis bien muets. Les ivoiriens ont perdu la voix. Les ivoiriens ont perdu leur promptitude à faire des commentaires sur les activités du gouvernement. Les ivoiriens ne savent plus critiquer. Les ivoiriens ne savent plus se plaindre. Chose très bizarre ! Mais attention, Abidjan brille, donc « la Cote d’Ivoire est au travail »! Safroulaye !

 


Depuis l’avènement de la nouvelle démocratie, malgré la pluie de milliards qui continue de tomber sur mon pays, le panier de la ménagère a disparu. « Même le prix du pain a augmenté », me disait Amy, une amie depuis Abidjan. Or « la Cote d’Ivoire est au travail » ! Mais nous on s’en fout de tout ça, notre président est entre deux avions chaque semaine ! Il cherche l’argent pour le pays. « La Cote d’Ivoire est au travail » ! Malgré tout ça, « Gbagbo kafissa » (Gbagbo était mieux). Audacieuses, ces sœurs d’Adjamé !
En Cote d’Ivoire, il se passe des choses tellement bizarres que je les trouve finalement exceptionnelles. En Cote d’Ivoire, il s’impose de reconnaitre que le monde est à l’envers ! Il existe des choses très insolites ! Le concept de la mort par exemple, est un concept relatif. La mort n’existe que d’un coté. La violence n’existe que d’un coté. La justice appartient à un seul coté. Les crimes sont commis par un seul coté, il n’y a qu’un seul coté qui tue, même en situation de guerre! Les exactions et exécutions sommaires dont parlent les institutions internationales des droits de l’homme ne sont qu’une vue de l’esprit. La justice fait son travail et la justice continue ses enquêtes sur ces graves accusations contre l’état souverain, démocratique et indépendant de Cote d’Ivoire. Bande de jaloux ! Ceux que nous ne pouvons pas juger chez nous, nous les enverrons à la CPI. Vous avez un problème avec ça ?
Depuis la fin de la guerre, les inculpations et les accusations sont l’apanage d’un seul coté pourtant « la justice sera pour tous », c’est justement cela la justice pour tous ! Il y a ce que le mot veut dire et il y a ce que l’on veut faire dire au mot! En Cote d’Ivoire, il y a soixante ethnies. 98% de L’administration sont issus d’une seule ethnie. Sur les soixante ethnies, une seule est plus compétente et plus intelligente. C’est une ethnie supérieure aux autres! Cela existe n’est-pas ? Hitler a existé. Les races supérieures, vous en avez jamais entendu parlé vous ? La grille des nominations depuis le 11 avril 2011 est très éloquente. Les autres ethnies sont des accompagnateurs ! Attendez votre tour…..quand votre fils sera président, vous allez nommer vos frères, vos cousins, vos nièces et même vos aïeux et vous allez développer vos régions ! Les Baoulés ont ouvert la marche, Yamoussoukro…mouaaak! Daoukro, il y a un tunnel chez « mon frère ainé Bédié ». Les Guérés y ont gouté…Man, Guiglo, Duékoué…moi, je n’ai rien vu en tout cas! ….et les Bétés, les pauvres Bétés ! Ils se sont amusés au point qu’ils ont oublié qu’il fallait construire ! Que dis-je ? Allou Eugène a construit des boites de nuit et acheté des hummers! Héééé Gagnoa yako, tu as loupé ton tour! Quelle région sera développée prochainement ? Sinematiali ? Ferkéssédougou ? Mankono ou….Ouaga 2000? Bamba, mon frère et ami me le dira certainement ! Wait and see!
En Cote d’Ivoire, les élus du peuple (maires, députés, conseillers régionaux) et tout autre membre de l’administration, peuvent être remplacés à tout moment selon l’humeur du tout-puissant ministre de l’intérieur ! L’os était plus dur à Mankono justement ! « Il n’y a pas de règle sans exception ».
La nouvelle démocratie de mon pays est exceptionnelle ! Elle a été taillée à la mesure des 322,000km2.
En Cote d’Ivoire, les intellectuels ont leur place en prison. C’est cela qui est normal Les voyous dirigent le pays. Mr Aké Ngbo, l’éminent professeur d’université est incarcéré pour avoir été le Premier Ministre de Gbagbo. Quel crime odieux ! Il a osé Aké. A l’opposé, hamed bakayoko, le loubard du rdr, est ministre de l’intérieur. Félicitations mon petit, tu es bon ! Tu peux venir à l’élisée quand tu veux. Les dozos (chasseurs traditionnels) sont armés et patrouillent avec des gendarmes et policiers aux mains nues ! Ils peuvent se servir de leurs formations théoriques et leur intelligence pour arrêter les malfrats ! Ils sont allés à l’école ou pas ? Ils n’ont pas d’armes mais si un coup de feu retentit dans la ville, ils sont les premiers suspects : Ici, c’est la nouvelle armée. La taille des gris-gris et amulettes définit le grade des soldats. Pas besoin d’avoir été à l’école ou suivi de formation. Bizarre n’est-ce pas ? Pas du tout! C’est cela la Cote d’Ivoire nouvelle.
Dans la nuit du 18 au 19 septembre 2002, des citoyens ivoiriens ont été froidement exécutés. La mort de Boga Doudou, Dali Oblé et bien d’autres honnêtes citoyens est-elle inférieure à celle du colonel Dosso ou encore celle de André Kieffer? Je m’incline…..Bissimilaye !! Quand on en parle, on est taxé de pro-gbagbo, xénophobe ou même d’évoquer le passé ! « on parle du présent maintenant, on ne parle pas du passé » vous dira-t-on !
Chose bizarre, lorsqu’on attaque l’état de Cote d’Ivoire, la première cible doit être le ministre de l’intérieur. Et il ne faut surtout pas le rater ! Boga Doudou, Désiré Tagro…. Chuuut !
Une chose est certaine. La guerre a pris fin en Cote d’Ivoire. Tous les fils de ce pays, sous la houlette des nouvelles autorités doivent participer à la reconstruction. Les ivoiriens veulent la paix. Les ivoiriens veulent vivre normalement.
Mais rappelez-vous, mon pays est exceptionnel et les choses se font exceptionnellement ! On a chassé un pouvoir parce qu’il était arrogant et corrompu. La corruption et l’arrogance des nouveaux dirigeants a déjà exaspéré les ivoiriens dans leur majorité. On a combattu un pouvoir et tué des innocents parce qu’ils étaient accusés de pratiquer la discrimination et l’exclusion. La discrimination et l’exclusion forment l’ossature du programme de gouvernement des nouvelles autorités. On disait de l’ancien pouvoir qu’il était une dictature. Les manifestations publiques et le droit de rassemblement sont strictement interdites et sévèrement réprimées aujourd’hui en Cote d’Ivoire sous le nouveau pouvoir! Il faut se taire et subir ! « toute manifestation arrogante sera réprimée » ! En démocratie internationale, on ne manifeste pas. On ne discute pas. Surtout quand on a un président international, on se tait et on suit les instructions à la lettre. Le FPI doit aller aux élections législatives. Point! Leurs candidats n’ont pas le droit de battre campagne. Celui qui osera sortir de son domicile pour battre campagne sera abattu purement et simplement. Au cas où il échappe par miracle aux coups de feu, il fera un accident de la route qui le tuera et la première dame fera parler son cœur, elle exercera sa compassion légendaire, elle viendra faire des dons. La justice fera alors les enquêtes. Les résultats de ces enquêtes seront publiés par le prochain président.
Ici, c’est la Cote d’Ivoire. Nous sommes au pouvoir par un coup d’état mais on a une peur bleue des coups d’état. D’ailleurs, vous savez très bien qu’il n’est pas bien de faire des coups d’état ! C’est anti-démocratique ! Gare à celui qui osera défier l’autorité de l’état. Le pays est dirigé !
Mon pays est une exception de marque. On disait de la justice sous Gbagbo qu’elle était partiale et corrompue. On a déjà trouvé et inculpé les assassins du Colonel Dosso mais les enquêtes de l’assassinat de Désiré Tagro sont toujours en cours. Après la guerre, tous les inculpés et incarcérés sont LMP, zéro inculpé, zéro incarcéré dans le camp rhdp. La justice est pour tous ! Vous ne pouvez rien !
Et la fameuse réconciliation ? Parlons-en !
Vous savez ce que signifie la réconciliation en Cote d’Ivoire ?
Exceptionnelle ! La réconciliation signifie d’abord et avant tout l’épuration ethnique et politique de la population afin de distinguer les bons LMP des mauvais. La réconciliation, c’est ensuite la campagne de diabolisation, la multiplication des mandats d’arrêt internationaux et les arrestations, les exécutions sommaires, les agressions de la population, les vols réguliers, la dépossession, le grand manque de sécurité sur toute l’étendue du territoire. La réconciliation, c’est enfin la duplicité, la supercherie et la diversion du pouvoir en place. Vous vous attendiez à quoi ? Qu’on soit humble ou respectueux de ceux qui ont perdu la guerre ! Réfléchissez encore.
Mon pays est exceptionnel ! J’aurais pensé que les erreurs des refondateurs auraient servi de leçon aux nouveaux dirigeants ! J’aurais sincèrement pensé que les nouveaux dirigeants allaient apaiser les cœurs des fils et filles de ce pays pour instaurer une paix vraie et durable. J’aurais également pensé que, pour une fois, l’histoire aurait donné tort au peuple, ce vaillant peuple de Cote d’Ivoire qui reste encore convaincu qu’il est instrumentalisé et utilisé par les faiseurs de démocratie pour des intérêts des occidentaux. Que non !
La Cote d’Ivoire s’enfonce de plus en plus. Prenons garde.
Nous avons tous intérêt à recoller les morceaux de ce pays. Il faut arrêter de chauffer le peuple à blanc afin d’éviter « une deuxième mi-temps » en Cote d’Ivoire. Tuons en nous les sentiments de vengeance et bannissons cette justice de vainqueurs qui est si transparente qu’elle attire la compassion même de vos alliés des vainqueurs envers les vaincus. La Cote d’Ivoire est une et indivisible. Ce ne sont pas de vains mots. Faisons vivre cette réalité. Les hommes passent mais la Cote d’Ivoire demeurera. Posons des actes qui honoreront nos descendants. La Cote d’Ivoire n’est pas le premier pays à avoir connu la guerre. Faisons preuve de bonne foi.
Quel est l’intérêt des arrestations hautement médiatisées dans un climat social déjà trop fragile ? Pourquoi une campagne de diabolisation de certains fils et filles de ce pays qui sont déjà incarcérés après la guerre ? Pourquoi cette arrogance extrême envers les autres, qui on le sait, ont perdu la guerre et le pouvoir ? Est-cela la solution à la crise ? Est-ce cela les ingrédients d’une réconciliation vraie et durable ? L’exclusion, la discrimination, la corruption, la diabolisation, l’instrumentalisation, la dépossession, la diversion, les exécutions, les persécutions, les nominations, les frustrations, les « capturations »……attention !
Il est encore temps de se ressaisir et de donner une chance à la paix en Cote d’Ivoire. La bonne foi, l’humilité et une volonté réelle d’aller à la vraie paix sont des mots-clés.
« Asseyons-nous et discutons ».
100 rancunes.

Saatchee Dee

 

Source : IVORIAN.NET

Les commentaires sont fermés.