topblog Ivoire blogs

24 octobre 2011

Tunisie : le parti islamiste revendique la victoire

1683616_rached-ghannouchi_640x280.jpg
Les feux sont au vert pour Ennahda. Les estimations des résultats des premières élections libres en Tunisie depuis la chute de Ben Ali donnent la victoire au parti islamiste. Ennahda assure avoir remporté 40% des suffrages tandis qu'un cadre du parti, sous couvert d'anonymat, calcule qu'il pourrait obtenir «entre 60 et 65 sièges» dans la future assemblée constituante forte de 217 membres.  

Derrière Ennahda, le mouvement Ettakatol (gauche) de Mustapha Ben Jaafar et le Congrès pour la République (CPR, gauche nationaliste) de Moncef Marzouki se disputent la deuxième place. «Nous aurons autour de 15% des suffrages, ce qui se traduirait par un minimum de 30 sièges selon des statistiques à l'échelle nationale, estime Khalil Zaouia, n°2 d'Ettakatol. «On espère être les seconds», renchérit Moncef Marzouki, dirigeant du CPR crédité de 15 à 16% des suffrages, selon des estimations concordantes. 

Le Parti démocrate progressiste (PDP) a lui aussi reconnu sa défaite lundi après-midi. «Les tendances sont très claires. Le PDP est mal positionné. C'est la décision du peuple tunisien et je m'incline devant ce choix», déclare Maya Jribi, la secrétaire générale du PDP. Le parti tunisien du centre-gauche qui avait axé toute sa campagne sur son opposition avec Ennahda, se rangerait donc dans le camp de l'opposition face à la future majorité du parti islamiste. 

Les résultats définitifs doivent être annoncés mardi par la commission électorale indépendante Isie. L'assemblée constituante élue sera chargée de rédiger la nouvelle constitution tunisienne et devra désigner un nouveau président de la République. Ce dernier devra alors former un exécutif jusqu'aux prochaines élections générales. Il y a un mois, onze des principaux partis tunisiens ont signé une «déclaration de transition» prévoyant que la mandat de l'Assemblée ne dépasse pas un an. 


Source : LeParisien.fr 

 

Les commentaires sont fermés.