topblog Ivoire blogs

24 octobre 2011

Libye – C’est l’OTAN qui a tué Mouammar Kadhafi

 

no_otan_-_petit_pr_site.jpg

Alors que l’autopsie pratiquée sur la dépouille du colonel Mouammar Kadhafi, hier, à Misrata « révèle » qu’il a été tué d’une balle dans la tête, un autre son de cloche vient faire mentir cette version des faits. Alors que tous les éléments ne sont pas encore réunis pour rendre public cette autopsie, pourquoi cette précipitation ? En bombardant le convoi dans lequel le guide libyen se trouvait, puisqu’elle le savait malgré les salmigondis officiels, les soldats de l’apocalypse, avec leurs avions de la mort, ont aussi utilisé un gaz toxique qui pouvait donner la mort à petit feu. Explication.

 

Selon un autre médecin présent lors de la parodie d’autopsie, le guide libyen, groggy lors de sa capture, sur la route et non dans la canalisation, était hébété. Les images le prouvent même. Les bombes de l’OTAN étaient munies de gaz neurotoxiques comportant des agents incapacitants produisant un délire cholinergique. Dans cet océan de mensonge, puisque le convoi était stoppé, avec tous les occupants des véhicules endormis, le fameux échange de coup de feu n’a jamais eu lieu, sinon, ça se saurait. C’est alors que sont arrivés sur place, quelques renégats, qui ont éliminé les autres « dormeurs », conduisant Mouatassim, le fils du guide dans une maison, et voulu humilier son père, le colonel Kadhafi, dans la rue. S’en suivit le lynchage en règle qui méritait punission si la justice existait pour les faibles.

Vous n’avez pas remarqué qu’il n’existe aucune image des soi disant combats, sinon des voitures calcinées ? Aucune image de l’arrestation des autres occupants, ni de Mouatassim ni même des accompagnateurs ? Celles qui existent présentent le guide libyen et son fils. Les analyses toxicologiques de son sang aurait révélé des traces de fentanyl, de carfentanil et d’halotane, toujours selon ce médécin qui a gardé l’anonymat. Des gaz de la mort, les mêmes qui auraient été utilisés par les forces spéciales russes en 2002, lors de la prise d’otage dans un théâtre moscovite. Des monstres on vous dit !

Demander ensuite à des supplétifs haineux, des terroristes-islamistes, qui voulaient se venger d’en finir, l’OTAN connaissait la suite mais ne voulait pas y participer. Malgré les réticences anglaises, qui ne voulaient pas laisser le guide libyen entre les mains de ces barbares, le mal est fait. Il est d’autant plus néfaste pour les renégats que, probablement sous l’emprise d’anxyolitiques, assènent qu’ils vont remettre le corps de Mouammar Kadhafi à sa famille. Une famille qu’ils veulent exterminer au vu et au su de tous ? Nous sommes en plein délire.

A peine installé par la force européenne, le CNT, agrégat de refoulés, nous annonce que c’est la charia qui régit sa législation. Mais, où sont donc les défenseurs des femmes ? Ah, aux abonnés absents. Ce sont leurs amis. Pillons en paix, allons z’enfants de la ripoublique ! Une vraie bande de v…

 

Source : Allainjules

 

Publié dans Libye | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.