topblog Ivoire blogs

24 octobre 2011

Le "péché" de Laurent Gbagbo : avoir voulu "décastiser" le monde

gbagbo.jpg

Mourir n’est rien, c’est la chose la mieux partagée au monde. Plus important aux yeux des hommes est le comment du mourir. En effet, mourir debout ou couché ; mourir dans la dignité ou dans le déshonneur, en refusant la soumission ou en la revendiquant, ne sont nullement des modalités équivalentes. Il y a trace et trace. Car celui qui meurt ou est frappé d’ostracisme pour avoir dit non à l’injustice et à l’esclavage, a plus de mérite que son concitoyen qui disparaît, tôt ou tard, dans les liens de l’assujettissement sociopolitique.

 

Lire la suite (Format PDF)

 

Les commentaires sont fermés.