topblog Ivoire blogs

11 octobre 2011

LAURENT AKOUN : « OUATTARA VEUT TUER LAURENT GBAGBO ! »

 

photo_categorie-111011_095029.jpg

«Nos gouvernants veulent la mort de Gbagbo. Ceux qui ne cessent de répéter qu’ils ont préservé sa vie, veulent bien la mort du président Gbagbo. Il vit dans des conditions extrêmement difficiles. Gbagbo est fort dans la tête, il écrit ses livres, mais les gouvernants veulent l’affaiblir physiquement.» Ces propos sont de Laurent Akoun, Secrétaire Général intérimaire du Front populaire ivoirien (FPI). Il les a tenus, le dimanche dernier, à Lopou, localité du département de Dabou, devant une population acquise à la cause de Laurent Gbagbo détenu en prison à Korhogo. Et de révéler que contrairement à ce que soutiennent les nouvelles autorités, Gbagbo n’est pas gardé à la résidence du chef de l’Etat à Korhogo. Il est plutôt détenu dans une petite maison où il lui est impossible de faire un petit mouvement. «Qu’est-ce qui peut justifier tant de haine ? Laurent Gbagbo n’a jamais eu un seul mot méchant à leur endroit. Gbagbo leur a fait quoi ? On ne souhaite pas la prison à son adversaire et nous n’avons jamais voulu réduire à néant nos adversaires », s’est interrogé l’hôte de Lopou.«Dans l’histoire du monde, on a connu des empires et des royaumes. Mais où sont ces puissants royaumes ? Chaque chose a son temps. S’ils n’ont pas compris et qu’ils pensent qu’ils auront des parapluies jusqu’à l’éternité, c’est leur problème », a-t-il poursuivi. Non sans faire ce rappel : «On sait ce qu’ils ont fait. Ceux qui disent être frustrés et qui ont pris les armes, peuvent-ils remettre en vie ceux qu’ils sont tués ? Il ya des gens qui ont cassé des banques pour bâtir leur fortune. Il y a des gens qui ont égorgé des gendarmes. Qui a envoyé la guerre ? Construit-on un pays dans la haine». Et d’avertir : «notre existence ne dépend pas de leur vouloir. Ils ne peuvent pas tuer notre combat. Quand le FPI va frémir, ils verront !»

 

 

 

Source : infoscotedivoire

 

Les commentaires sont fermés.